Édition du mercredi 21 janvier 2009


    Imprimer Imprimer

Un livre vert sur l'avenir des périmètres des zones urbaines sensibles et l'évaluation à mi-parcours des contrats urbains de cohésion sociale sera soumis à concertation d'ici fin février

Le Premier ministre François Fillon a réuni hier à Matignon le Comité interministériel des villes et du développement social urbain (CIV) pour «faire le point sur l’état d’avancement de la dynamique Espoir Banlieues» mise en œuvre par Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville. Le CIV a notamment engagé la réforme de la «gouvernance de la politique de la ville». La Délégation interministérielle à la ville et au développement social urbain est transformée en secrétariat général du Conseil interministériel à la ville qui est directement rattaché au Premier Ministre. Le Conseil national des villes (CNV) représentant les élus est «conforté» dans son rôle d’organe consultatif de la politique de la ville. Par ailleurs, le CIV a lancé la réflexion sur les périmètres des zones urbaines sensibles (ZUS) et l’évaluation à mi-parcours des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS). Elle s’appuiera sur un livre vert qui servira de base à la concertation et qui sera rendu public avant la fin du mois de février. Deux parlementaires en mission rendront un rapport au gouvernement avant le 30 avril 2009. Le ministre du Travail, Brice Hortefeux, qui a aussi en charge la politique de la Ville, a déclaré qu'il avait été décidé lors de ce Comité interministériel de la ville d'«accélérer» les mesures en faveur des banlieues et de «passer à la vitesse supérieure». Il a rendu hommage à Fadela Amara, la secrétaire d'Etat à la politique de la Ville, en soulignant que «ce qu'elle a proposé est courageux et audacieux». Son rôle propre en la matière, a-t-il ajouté, sera celui de «facilitateur et d'accélérateur». Mme Amara a pour sa part défini «deux priorités pour 2009» en direction des quartiers populaires: l'emploi et l'éducation. Sur le premier point, elle a dit travailler avec Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la Famille, à des projets pour faciliter les gardes d'enfants. Trente millions d'euros devraient y être consacrés. En matière d'éducation, elle a dit qu'il fallait «travailler sur les points de fragilité» et faire «une cellule d'alerte sur le décrochage scolaire». Elle a aussi souligné qu'il serait mis fin aux retards pris, notamment en ce qui concerne les contrats d'autonomie censés lutter contre le chômage des jeunes dans les quartiers. «Les 19.000 prévus en 2009 seront atteints», a-t-elle dit, précisant qu'on était passé au rythme de 400 signatures par semaine. «Face à la crise, a-t-elle ajouté, il va falloir rajouter des dispositifs en matière d'emploi pour que l'impact soit moindre», rappelant qu'elle voulait mettre en place un «véritable bouclier social». Le Premier ministre a déclaré dans un communiqué de presse qu'un prochain CIV se tiendrait «dans les trois mois». Il examinera notamment «l’état d’avancement des programmes d’actions triennaux des ministères pour réduire les écarts structurels qui demeurent entre les quartiers prioritaires de la politique de la ville et le reste du territoire national.» Pour lire le communiqué de Matignon, voir lien ci-dessous.
Édition du mercredi 21 janvier 2009 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France