Édition du lundi 19 juillet 2004


Imprimer Imprimer

La "commission Mendelkern" préconiserait d'instaurer "un service minimum" ou "garanti"

La publication d'un rapport sur le service minimum dans les transports sera le temps fort de cette semaine sociale, qui marque par ailleurs une pause relative dans les autres secteurs. Sujet sensible et récurrent, l'idée d'instaurer "un service minimum" ou "garanti" dans les transports publics (SNCF, mais aussi transports publics urbains) ressurgit sous la forme d'un texte d'experts, au coeur de l'été. La "commission Mendelkern" doit rendre public mercredi son rapport sur le sujet, déjà remis à Gilles de Robien, ministre des Transports. Elle préconise dès le préambule l'autorité de la loi, comme "a priori" indiscutable de l'ensemble des modalités d'exercice du droit de grève. Les syndicats de cheminots ont rappelé leur opposition quasi unanime à une loi, y voyant un risque "d'exarcerber la conflictualité et d'entraîner une plus grande radicalisation dans les mouvements sociaux". Alors que le président Jacques Chirac souhaite l'instauration d'une "continuité du service public" dans les transports terrestres de voyageurs en période de grève, il s'est abstenu d'évoquer le sujet lors de sa traditionnelle allocution du 14 juillet, au grand dam du Medef.
Édition du lundi 19 juillet 2004 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France