Édition du vendredi 7 mars 2008


Imprimer Imprimer

Vers l'extension de la TVA à 5,5 % «pour encourager les maires bâtisseurs à soutenir l'accession populaire à la propriété en logements collectifs», annonce Christine Boutin

Christine Boutin, ministre du logement et de la ville, annonce une «grande loi sur le logement». Ce sera la sixième loi en 6 ans mais elle indique, dans un entretien accordé aux Echos (7/3), «qu’après neuf mois de responsabilité ministérielle, pour avoir un projet global, ambitieux et novateur, une loi est incontournable car la France est un Etat de droit écrit. Ce projet de loi vise une mobilisation de tous les acteurs : publics, privés, Etat, communes pour répondre à l'attente forte des Français de logements adaptés à leurs besoins. Le texte doit être présenté au plus vite au Conseil des ministres pour être discuté au Parlement en avril.» Cette «grande loi sur le logement», prévue pour le printemps, «répond à des enjeux: collectifs pour assurer la cohésion sociale; individuels, pour donner un toit à tous; enfin, économiques pour relancer l'économie et le pouvoir d'achat.» Le projet de loi touche au foncier, prévoit l'intervention du secteur privé afin de dynamiser l'offre de logement social, aborde une nouvelle gouvernance du 1 %, lance des signaux aux propriétaires pour établir la confiance, prévoit des mesures fortes de mise à disposition de plus de logements sociaux. Elle souligne aussi que «le financement n'est pas oublié. Je souhaite que la réforme du Livret A soit incluse dans ce texte pour bien signifier la finalité de la collecte. J'envisage l'extension de la TVA à 5,5 % pour encourager les maires bâtisseurs à soutenir l'accession populaire à la propriété en logements collectifs. Je propose un programme de requalification des centres anciens lui aussi au nom de la cohésion sociale. Il s'agira également de renforcer l'article 55 de la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain) ainsi que la lutte contre les marchands de sommeil.» Quant à l'obligation faite aux maires de fournir des terrains pour construire des logements sociaux, elle indique qu’elle «envisage de permettre aux préfets de région, après concertation avec les représentants des collectivités territoriales, d'arrêter les objectifs de places d'hébergement et de construction par catégorie de logements et de les répartir par commune ou entre communes. Enfin, un objectif fort de la loi est de faciliter la densification et le renouvellement urbain.»
Édition du vendredi 7 mars 2008 image
Journal Officiel

Journal Officiel du vendredi 7 mars 2008

Premier ministre
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr