Édition du mercredi 3 mars 2010


Imprimer Imprimer

Constructions: le segment du logement collectif affiche une très fort repli avec -29,8%, entre février 2009 et janvier 2010

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, constructions et mises en chantier enregistrent un fort repli. Sur la base des éléments issus du nouveau système Sit@ldel2 mis en place par le ministère, intégrant le double comptage construction neuve et construction sur bâtiment existant, le nombre des logements autorisés entre février 2009 et janvier 2010 a enregistré un sérieux recul: -18,7 %, soit 389.000 unités autorisées au total. Pour autant, c’est le segment du logement collectif qui affiche le repli le plus marqué avec -29,8%, contre -11,8% pour les maisons individuelles. Dans le détail, le sous-segment de la maison groupée est très légèrement en hausse, +0,3%, tandis que celui de la maison isolée reste morose à -16,8%. Le segment des logements en résidence, pour sa part, progresse de +4,5%, sur cette même période. Côté mises en chantier de logements (construction neuve + construction sur bâtiment existant France entière), le Gouvernement fait état d’un recul de plus de -14% sur la période de février 2009 à janvier 2010, soit seulement 334.000 logements mis en chantier. Dans le détail, les logements collectifs et les maisons individuelles accusent un repli comparable, de respectivement -15,1% et -15,8%, tandis que le segment de la maison isolée a continué de subir un recul plus marqué avec -18,5% sur la même période. En revanche, le logement en résidence se révèle particulièrement dynamique, avec un rythme de progression sur la période de près de 11%. Si l’on considère les mises en chantier par régions, 5 d’entre elles sur 22 affichent des mises en chantier en progression. Ainsi, la Bourgogne (+35,4%), la Haute Normandie (+19,2%), la Corse, la Champagne-Ardenne et les Pays de la Loire ont vu leurs mises en chantier progresser entre février 2009 et janvier 2010. A l’inverse, l’Auvergne, le Limousin, la Basse-Normandie et la région PACA ont enregistré un recul des mises en chantier de plus de 25% sur la même période. Pour la tranche située entre -15 et -25%, neuf régions sont concernées: la région Poitou-Charentes, la Lorraine, la Bretagne, la région Rhône-Alpes, le Nord-Pas de Calais, l'Alsace, la Franche-Comté, l’Aquitaine et le Midi-Pyrénées. En ce qui concerne les autres régions, à savoir l’Ile de France, le Languedoc-Roussillon, la Picardie et le Centre, le recul enregistré a été inférieur à la moyenne. Accéder aux données du ministère, lien ci-dessous
Édition du mercredi 3 mars 2010 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France