Édition du lundi 23 juin 2014


    Imprimer Imprimer

Verbalisation électronique : un premier bilan

L’Antai (Agence nationale de traitement automatisé des infractions) a rendu publiques sur son site les données d’implantation du PV électronique. Ce sont aujourd’hui 1830 collectivités qui ont remplacé le carnet à souche par un dispositif numérique.
Dans une interview au site de la Gazette des communes, un responsable de l’Antai se félicite de cette rapide évolution et souligne qu’il s’agit d’un « mouvement général », touchant aussi bien les grandes que les petites collectivités : « 31 des 41 grandes villes sont équipées, (ainsi que) 1300 villes de moins de 10 000 habitants ». Selon ce responsable, le système constitue « un succès indéniable », permettant un gain de temps et de travail « significatif », non sur la saisie du PV lui-même mais surtout lors des étapes de traitement. Autre constat de l’Antai : « Aucune collectivité n’est revenue en arrière et n’en manifeste l’intention. Toutes se disent satisfaites des atouts de la verbalisation électronique. Elles constatent également de façon empirique une augmentation significative du montant des recettes en raison de l’efficience du système et du faible nombre d’annulations. »
On peut signaler que l’Antai – qui souhaite que la totalité des collectivités concernées passent à la verbalisation électronique d’ici fin 2015 – a mis en place sur son site internet un espace spécialement dédié aux collectivités permettant à celles-ci de faire toutes les démarches nécessaires en ligne. L’Antai a développé son propre logiciel de verbalisation électronique (PVe), qu’elle met gratuitement à disposition des collectivités, tout en précisant que celles-ci sont libres d’acquérir un autre logiciel. L’équipement des communes en terminaux électroniques reste, en revanche, coûteux et entièrement à la charge de celles-ci.
Reste que les collectivités qui se sont équipées vont devoir bientôt faire face à un réel problème : la réforme du stationnement, qui va révolutionner le système en passant de l’actuelle amende au système du « forfait de post-stationnement », et entrera en vigueur en janvier 2016. Comment adapter les équipements à cette réforme ? Ce sera une des questions les plus complexes qui vont se poser aux auteurs de la réforme et aux services qui vont la mettre en œuvre.

Voir la carte d’implantation du PV électronique.
Accéder à la page Collectivités locales du site de l’Antai.
Édition du lundi 23 juin 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France