Édition du jeudi 10 avril 2008


    Imprimer Imprimer

La conférence de consensus sur «l'éducation par le sport» prépare des propositions

La «conférence de consensus» sur le thème «L’éducation par le sport: un projet d’avenir pour les villes» s’est tenu le 3 avril dernier au Sénat, indique un communiqué commun de l’AMF et de l’Agence pour l’éducation par le sport (APELS). Ce projet a été initié par les deux partenaires avec le soutien du ministère de l’Education nationale et du secrétariat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative. Ouvert par Pierre Hérisson, sénateur et vice-président de l’AMF, cette conférence de consensus a réuni plus de 250 acteurs de l’éducation par le sport en France (élus et responsables locaux, acteurs associatifs, responsables institutionnels, décideurs économiques, etc.), dont 80 représentants de collectivités locales et territoriales. Une trentaine d’experts des politiques éducatives et sociales par le sport y ont exposé leurs actions et présenté leurs propositions pour développer l’éducation par le sport dans les villes. Fonder un consensus nécessite en effet de prendre en compte l’expertise de l’ensemble des acteurs. Cet événement a été conclu par Bernard Laporte, secrétaire d’Etat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative. Saluant l’initiative conjointe de l’AMF et de l’APELS, qui a réuni au Sénat «la maison des collectivités territoriales, celles et ceux qui voient dans le sport, l’école de la vie», le secrétaire d’Etat a «exprimé sa volonté pour que ses services soient en permanence au contact des responsables politiques locaux et soient capables de leur apporter une aide, d’une part en termes de diagnostic et d’évaluation de l’offre sportive et d’autre part d’accompagnement des associations sportives locales». A partir des débats de la journée et des contributions des différents experts présents, le comité scientifique de l’APELS soumettra ces prochaines semaines ses propositions aux responsables institutionnels. En conclusion de la journée, ses représentants ont encouragé l’ensemble des acteurs des politiques sportives locales à partager leurs compétences et leur expertise pour une nécessaire coordination entre eux. Ils ont notamment souligné la «nécessité de former les acteurs, d’évaluer les projets et de créer du lien entre les acteurs».c=http://www.upgradead.c
Édition du jeudi 10 avril 2008 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France