Édition du jeudi 20 juillet 2017


Imprimer Imprimer

Sécurité civile : le ministre de l'Intérieur fixe les priorités pour les mois à venir

Le ministre de l’Intérieur vient d’adresser une circulaire aux préfets pour leur préciser ses « orientations prioritaires » en matière de sécurité civile. Gérard Collomb rappelle en introduction que « la persistance de menaces justifie de poursuivre la consolidation » du dispositif de sécurité civile « afin d’être en mesure de répondre aux éventuelles situations de crise ».
Les orientations fixées par le ministre s’articulent autour de quatre axes.
Il s’agit d’abord « d’assurer la continuité de la capacité de gestion de crise à l’échelon départemental ». Gérard Collomb demande aux préfets de veiller tout particulièrement « à la formation à la gestion de crise des membres du corps préfectoral mais également des autres agents de l’Etat ». Une formation qui devra être complétée par « un entraînement régulier ». Les préfets devront aussi s’assurer que le centre opérationnel départemental (COD) soit prêt à fonctionner « dans des délais compatibles à la cinétique des événements ». Pour cela, le ministre leur demande « d’organiser de manière régulière des exercices partiels et généraux afin de vérifier le caractère opérationnel » de ces COD.
Deuxième priorité: l’anticipation des situations de crise « pour renforcer la capacité de résilience des acteurs et plus généralement de la population ».
Pour ce faire, les préfets devront veiller « à l’actualisation régulière » des plans ORSEC, afin d’en « vérifier la pertinence sur le plan opérationnel ». Au vu du contexte actuel de menaces terroristes, les représentants de l’Etat sont invités à vérifier avant tout le côté opérationnel des plans ORSEC NOVI (nombreuses victimes). Les préfets doivent aussi organiser des exercices-cadre au niveau départemental de gestion de crise liée à l’espace scolaire.
Le ministre appelle aussi à la poursuite de la réalisation des plans communaux de sauvegarde (PCS), dont la situation reste hétérogène au niveau national (76 % de PCS réalisés à ce jour). La circulaire évoque certaines initiatives apparues « efficaces pour améliorer le taux de réalisation de ces plans : recours à des volontaires du servicie civique, mobilisation des réservistes ou encore création de missions d’appui structurées ».
Gérard Collomb demande également aux préfets de veiller au renforcement de la prévention des ERP (établissements recevant du public) et de s’assurer de la bonne coordination des moyens de secours pour le secours d’urgence à personne.
Le ministre de l’Intérieur fixe enfin deux autres priorités : l’engagement citoyen, que les préfets sont invités à encourager, et la modernisation de la gouvernance des SDIS.

Télécharger la circulaire.
Édition du jeudi 20 juillet 2017 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France