Édition du Lundi 20 octobre 2014


Imprimer Imprimer

Réforme territoriale : les maires ruraux se mobilisent

« L'organisation territoriale et son évolution ne nous conviennent pas », souligne L'Association des maires ruraux de France (AMRF) dans son « appel de Nohant-Vic », la commune dans l'Indre où 250 maires étaient réunis samedi pour le 43e congrès de l'association. « Non à l'évaporation de la commune dans l'intercommunalité, non à la dissolution du conseil général dans la région », proclame-t-elle dans son texte. « La modernité est dans l'équilibre des pouvoirs et des moyens et pas dans la fusion-absorption au bénéfice du plus gros, à l'hyper-concentration qui n'est que la traduction du renoncement politique en matière d'aménagement du territoire, de péréquation financière, en un mot, d'égalité des territoires », estime également l'AMRF qui a appelé samedi à un rassemblement pour « rappeler le rôle essentiel des maires au service de la démocratie et du développement » le 28 octobre prochain devant le Sénat, lors de la déclaration sur la réforme territoriale que doit prononcer le Premier ministre devant la Haute Assemblée.
« Nous voulons qu'on arrête de considérer les territoires ruraux » comme étant en déliquescence « mais au contraire qu'on considère qu'ils sont des territoires en capacité d'accueil et de développement », a précisé à l'AFP le président de l'association, Vanik Berberian, maire de Gargilesse-Dampierre dans l’Indre. « L'intercommunalité doit rester un outil au service des communes et non pas ce qui doit à terme remplacer la commune. Le département doit aussi rester un échelon de proximité car il a une connaissance du terrain et des élus », a-t-il ajouté.
Lors de leur congrès, les maires ruraux ont par ailleurs rendu publique une enquête sur les effectifs des communes rurales. Selon cette étude, agrégeant les chiffres du ministère de l’Intérieur et les réponses à l’enquête, les communes de moins de 3 500 habitants comptabilisaient, en 2011, 195 586 agents, soit 19 % des effectifs de la fonction publique territoriale, alors qu’elles représentent 92 % des communes et 33 % de la population totale. Les communes de moins de 1 000 habitants employaient 73 086 agents, celles de 1 000 à 2 000 habitants : 59 359, et celles de 2 000 à 3 500 habitants : 63 141.

Télécharger l’enquête sur le nombre d’agents dans les communes rurales.
Édition du Lundi 20 octobre 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr