Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mardi 6 septembre 2011
Restauration collective

Mise en place du programme «Mieux manger dans ma petite cantine»

En réponse aux préoccupations exprimées par l'AMF sur les besoins d'accompagnement des petites communes pour l'application des règles nutritionnelles dans la restauration scolaire, une action «Mieux manger dans ma petite cantine» est lancée par le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation. Il s’agit de former à l'application des exigences nutritionnelles les personnels des cantines du premier degré de l'enseignement servant moins de 80 couverts quotidiens. Cette action s’appuie sur le dispositif de formation adapté aux contraintes des cantines de petite taille conçu en 2009 par la DRAAF Poitou-Charentes, avec le soutien de la délégation régionale du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT). Ce dispositif «consiste en la sensibilisation des élus à l'équilibre nutritionnel, et par l'intervention d'un diététicien référent, en la réalisation de diagnostics des menus, en la proposition de recommandations adaptées ainsi qu'en une formation de 2 demi-journées d'appui à la composition de menus équilibrés et diversifiés et regroupant 15 à 20 professionnels», précise la note de service qui présente l'opération (1). Pour 2011, l’opération est financée par le ministère à hauteur de 4.000 € par région. Les communes intéressées doivent solliciter la DRAAF/DAAF avant le 30 septembre. En 2012, le ministère ne financera plus cette formation mais proposera un référentiel consolidé de cette phase pilote aux collectivités territoriales et aux organismes de formation publics œuvrant à la formation des personnels de restauration scolaire. Ce programme s’inscrit dans la mise en place d'une politique publique de l'alimentation dont la déclinaison opérationnelle est le Programme national pour l'alimentation, prévu par la loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010. Cette loi stipule notamment que «les gestionnaires, publics et privés, des services de restauration scolaire et universitaire ainsi que des services de restauration des établissements d'accueil des enfants de moins de six ans, des établissements de santé, des établissements sociaux et médico-sociaux et des établissements pénitentiaires sont tenus de respecter des règles, déterminées par décret, relatives à la qualité nutritionnelle des repas qu'ils proposent et de privilégier, lors du choix des produits entrant dans la composition de ces repas, les produits de saison». (1) Une note de service du 16 août 2011 (DGAL/SDPA/N2011-8186) commente et présente de manière détaillée les mesures d'accompagnement pour la restauration scolaire relatives à l'amélioration de la qualité des repas. Pour accéder à la note de service (PDF, 57 Ko), utiliser le lien ci-dessous.


S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site