Édition du mardi 25 novembre 2008


    Imprimer Imprimer

Inquiète des projets qui remettent en cause l'existence des régions dans leur forme actuelle, l'ARF change le thème de son 4è congrès pour le consacrer à cette question

L’Association des régions de France tiendra son 4ème congrès les 4 et 5 décembre à Caen. A quelques jours de son ouverture, l’ARF en a changé le thème, passant de «De l’orientation, de la formation et de l’emploi» à celui de «La région: notre avenir». Pour l’association, les régions françaises «sont actuellement confrontées à une série de projets du gouvernement qui aboutiraient à une remise en cause de leur existence même. Regroupement géographique entre régions, réforme du scrutin régional, fusion éventuelle départements-régions, semblent devoir être au menu de réformes à venir.» Elle souligne que, parallèlement, «les attaques contre les dépenses des collectivités locales se poursuivent, accompagnées de la diffusion d’informations, fausses ou surévaluées, sur de probables hausses des impôts locaux, y compris régionaux. Toutes ces rumeurs ne visent qu'à inquiéter et justifier d'éventuels bouleversements institutionnels.» Dans ce contexte, le congrès annuel traitera néanmoins du thème initial, «De l’orientation, de la formation et de l’emploi», dans les ateliers, «comme exemple marquant du rôle et de l’efficacité des régions pour l’avenir de notre pays.»
Édition du mardi 25 novembre 2008 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France