Édition du jeudi 29 avril 2004


    Imprimer Imprimer

Après le référendum de dimanche, le maire de Saint-Rémy-de-Provence, Lucien Palix, démissionne de ses mandats de conseiller municipal et de maire

Le maire UMP de Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône) Lucien Palix a annoncé qu'il avait démissionné de ses mandats de conseiller municipal et de maire dans un communiqué remis mercredi à l'AFP. Dimanche, lors du premier référendum d'initiative populaire souhaité par la population, quelque 75,79 % des suffrages exprimés de Saint-Rémy-de-Provence (7 549 inscrits), avaient rejeté un projet de la municipalité concernant le transfert d'une école primaire dans un autre quartier. Le "oui" a recueilli 902 voix, soit 32,2 % des votes exprimés. La participation à ce référendum a été de 50,20 %. Selon le quotidien La Provence, le scrutin de dimanche "a coûté son poste au maire de la commune". Selon l'entourage de M. Palix, sa démission n'est pas liée à ce revers, mais à des "dissensions au sein du groupe de la majorité municipale". "La situation actuelle au sein de la majorité municipale m'amène à proposer ma démission à Monsieur le préfet", a déclaré le maire, élu en 2001, dans un communiqué lu mardi soir devant le conseil municipal.
Édition du jeudi 29 avril 2004 image
Journal Officiel

Journal Officiel du jeudi 29 avril 2004

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France