Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du vendredi 15 avril 2016
Prévention de la délinquance

Délinquance : un guide pratique pour aider à prévenir la récidive

Le comité interministériel de prévention de la délinquance (CIPD) vient de publier un guide pratique sur la prévention de la récidive. Celle-ci ne concerne pas uniquement les acteurs du service public pénitentiaire, rappelle le CIPD mais également ceux « en charge de la prévention de la délinquance, au premier rang desquels le maire sur le territoire de sa commune, les services de l’Etat au sens large ou les représentants du monde associatif ». Ce guide « conçu prioritairement à destination des professionnels qui exercent en dehors du champ judiciaire »  est le fruit des travaux menés dans le cadre du chantier national sur la prévention de la délinquance par les ministères concernés, des associations nationales (AMF, ADF, ARF, FFSU…), des chercheurs et des acteurs locaux.
Après avoir rappelé le cadre général, notamment législatif, le guide liste les premiers enseignements des travaux conduits, qui doivent constituer aux yeux du CIPD « autant d’objectifs pour les acteurs locaux ». Au rang de ses préconisations, figurent le renforcement du partenariat sur les territoires, qui doit être aussi « davantage formalisé », la promotion d’un travail spécifique sur l’intervention des collectivités locales dans la prévention de la récidive, et spécialement des communes ou intercommunalités par le biais des groupes de travail thématiques des 
CLSPD/CISPD ou encore « l’importance à accorder au secteur associatif aux côtés des acteurs publics ».
Le guide consacre un chapitre aux actions pouvant être mises en place pour identifier les jeunes succeptibles d’actes de récidive. « Comme pour l’ensemble de la politique de prévention, les questions de l’identification et de la prise de contact avec les jeunes sont essentielles. L’efficacité d’une politique de prévention de la récidive impose en effet de définir les conditions d’une identification des situations individuelles permettant de mettre en œuvre l’accompagnement qu’elle préconise », avance le CIPD. L’identification doit ensuite permettre d’orienter les jeunes vers les dispositifs prévus, une fois réalisée une évaluation de leurs besoins. « Il convient d’en préciser les modalités, ainsi que les acteurs qui en sont chargés, dans les conventions destinées à formaliser les actions de prévention de la récidive. Pour être effectives, ces modalités devront s’appuyer sur les conditions de l’échange d’informations au sein des groupes de travail thématiques des CLSPD et CISPD, telles qu’elles sont prévues dans la charte déontologique type pour l’échange d’informations », poursuit le guide qui fournit des tableaux précis permettant l’évaluation des besoins des jeunes repérés et la construction ensuite d'un parcours individualisé d’insertion.
Le guide est rédigé à partir de nombreuses expériences locales qui sont toutes détaillées. A noter également que l’ouvrage comporte un chapitre consacré à la situation particulière de l’outre-mer où existe une forte délinquance des jeunes, singulièrement des mineurs, souvent en situation de décrochage scolaire et confrontés à une insertion sociale difficile, ainsi qu’un autre chapitre sur les jeunes délinquants victimes de la traite des êtres humains, le plus souvent issus de communautés étrangères.
La deuxième partie du guide recense l’ensemble des outils de mise en œuvre d’une politique de prévention de la récidive ainsi qu’une aide documentaire proposant notamment des conventions type de prise en charge des jeunes concernés.

Télécharger le guide du CIPD sur la prévention de la récidive.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site