Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux


Édition du vendredi 18 mars 2022
Aides économiques

Presque 100 millions d'euros débloqués pour redynamiser les foires et salons

Un décret paru hier met en place une aide spécifique aux entreprises qui souhaitent exposer sur les principaux salons et foires du pays entre mars 2022 et juin 2023.

Par Franck Lemarc

Le dispositif vise évidemment à relancer un secteur particulièrement mis à mal par l’épidémie de covid-19. Il confie aux Chambres de commerce et d’industrie la tâche de verser une aide aux PME qui souhaitent participer à une foire ou un salon, aide qui peut aller jusqu’à 50 % des coûts de location de surface et de frais d’inscription. Une somme de presque 100 millions d’euros a été débloquée par l’État pour financer ce dispositif. 

Attirer de nouveaux exposants

Les foires et salons concernés par le dispositif sont ceux qui regroupent plus de 500 exposants. Une liste exhaustive de 73 événements est publiée en annexe du décret, allant de la Foire de Lyon à la Foire de Paris en passant par le Salon des maires et des collectivités locales, le salon Batimat, le Salon de l’Agriculture ou celui de l’aéronautique au Bourget. 

Pour inciter les entreprises à venir exposer dans ces événements, une aide de 50 % sur les coûts de location et d’inscription leur sera versée, dans la limite de 12 500 euros HT par entreprise. 

Le versement de cette aide est toutefois soumis à un certain nombre de conditions. Seules les PME peuvent y avoir droit, c’est-à-dire ici les entreprises employant moins de 250 personnes et dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 50 millions d’euros ou le total du bilan annuel n’excède pas 43 millions d’euros. Elles doivent disposer d’une succursale ou d’un établissement en France. Et, surtout, elles ne doivent pas avoir été exposantes lors de la précédente session du salon ou de la foire sur laquelle porte la demande d’aide. Il s’agit donc clairement d’inciter de nouvelles entreprises à venir exposer. 

La demande d’aide se fait par voie dématérialisée, sur un site spécialement créé pour l’occasion : https://les-aides.fr/soutien-salons-et-foires. Le décret fournit la liste des pièces justificatives qui doivent être jointes à la demande d’aide, dont une facture acquittée à l’organisateur du salon ou de la foire – l’aide ne peut donc être demandée qu’après l’inscription, une fois celle-ci payée. 

Le dispositif fonctionne selon la règle du « premier arrivé, premier servi » : l’aide est attribuée dans l’ordre de création du dossier sur la plate-forme, et chaque événement (foire ou salon) ne peut donner lieu à un versement global de plus de 1,3 million d’euros. 

Le budget total de cette opération est de 96,2 millions d’euros.

Suivez Maire info sur Twitter : @Maireinfo2