Édition du jeudi 4 juillet 2019


    Imprimer Imprimer

L'Observatoire social territorial passe au crible les bonnes pratiques de co-construction des politiques publiques

À l’occasion du congrès de l’Association des administrateurs territoriaux de France (AATF) les 4 et 5 juillet à Orléans, l’Observatoire social territorial (OST) de la Mutuelle nationale territoriale (MNT) dévoile aujourd’hui sa 22e étude intitulée Élaborer les politiques publiques avec les usagers et les agents : vers une dynamique de co-construction. Réalisé par quatre élèves administrateurs territoriaux de l’Institut national des études territoriales (Inet), ce document de 100 pages vise à démontrer aux collectivités les possibilités de construire leurs politiques publiques en y associant les usagers et les agents, tout en menant de front l’adaptation des services publics aux évolutions sociétales et l’amélioration du bien-être au travail des personnels territoriaux.
L’étude de l’OST s’appuie sur cinq démarches menées à travers l’Hexagone. Elle passe notamment au crible l’expérimentation baptisée « La Transfo » qui a permis à plusieurs collectivités de mettre en place un « laboratoire d’innovation actif » au sein duquel des agents, formés comme ambassadeurs, et des usagers réfléchissent ensemble à la transformation des services publics de proximité. Autre expérience mise en exergue par l’étude : l’opération « Carte blanche » qui fédère les acteurs publics et parapublics du bassin de Cahors (Lot). Le troisième exemple étudié par les élèves de l’Inet porte sur le déploiement à travers le territoire de Grenoble (Isère) d’une équipe juridique mobile qui lutte contre le non-recours aux droits sociaux. Le quatrième focus concerne Strasbourg (Bas-Rhin) où est menée une expérience de co-construction d’un parc naturel urbain impliquant les habitants et les associations locales. Enfin, le document examine le baromètre de satisfaction mis en place par la communauté d’agglomération de pays Voironnais (Isère), un outil permettant d’évaluer la perception des usagers et de l’administration sur la qualité des services publics du territoire.

Guide des « bonnes pratiques »
À partir de ces expériences conduites sur le terrain, l’étude propose une série de recommandations à l’usage des collectivités territoriales engagées dans des processus de transformation de l’action publique. Ce « guide des bonnes pratiques » porte notamment sur l’intégration de la notion de changement aux projets politiques et administratifs, l’adaptation de la politique des ressources humaines en vue de créer une culture commune, ou encore, le décloisonnement des organisations afin d’optimiser les moyens et d’unifier le service public. L’étude de l’OST apporte également une série de réponses très concrètes à de nombreuses questions que se posent les employeurs territoriaux. Elle montre, par exemple, comment donner une nouvelle impulsion aux métiers en évolution, comment associer les organisations syndicales aux démarches participatives ou encore comment favoriser les échanges, la créativité et la transversalité au sein de la collectivité. Autant de pistes susceptibles de nourrir la réflexion et l’action des élus et dirigeants territoriaux.
Emmanuelle Quémard
L'étude sera disponible dans la journée sur le site observatoire-social-territorial.fr/

Édition du jeudi 4 juillet 2019 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France