Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du lundi 20 février 2017
Politique de la ville

L'USH appelle l'Etat à faire des quartiers prioritaires de la ville une priorité

A l’occasion de la visite du président de la République à Rennes, jeudi dernier, sur le thème de la politique de la ville, l’Union sociale pour l’habitat (USH) a appelé l’Etat à faire des quartiers prioritaires de la ville une priorité.
Malgré la visite du chef de l’Etat, l’USH a tenu à rappeler, dans un communiqué publié jeudi, qu’elle regrettait « la perte de dynamique de la politique de rénovation urbaine ces dernières années ». De plus, elle alerte sur « l’absence de cette question dans le débat électoral en cours ». Des thèmes qu’elle avait déjà évoqués à l’occasion de sa journée de mobilisation « Place à nos quartiers », qui s’est tenue en janvier dernier, et dans le cadre de sa campagne « Oui au logement social ».
L’USH, qui rappelle qu’un quart du parc HLM est directement concerné par la politique de la ville,
refuse ainsi que les quartiers soient les « grands oubliés de la campagne »  et estime que « les difficultés auxquelles sont confrontées certains quartiers n’ont jamais été aussi grandes ». Plus largement, elle alerte « sur la question de l’égalité d’accès aux services publics par des populations touchées par le chômage : sûreté, transports, école de la réussite...» 
Pour Jean-Louis Dumont, président de l’USH, la visite du président de la République dans le quartier de Maurepas-Gayeulles à Rennes, est un « signal positif »  et « une preuve de l'intérêt et une marque de reconnaissance destinées à l'ensemble des personnes qui s'investissent dans le devenir des quartiers, qu'il s'agisse des habitants, des collectivités locales, du secteur associatif et des personnels des organismes HLM ». Mais, cela ne saurait suffire aux yeux de Jean-Louis Dumont qui appelle maintenant « l'État, en cohérence avec la volonté politique affichée, à prendre la mesure des enjeux budgétaires, en faisant de la rénovation urbaine une priorité de sa politique budgétaire ».
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site