Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du vendredi 22 octobre 2010
Politique de la ville

Internats d'excellence et égalité des chances, la Convention signée le 20 octobre 2010 entre l'Etat et l'ANRU est publiée

Aujourd’hui, le Premier ministre publie au Journal officiel la Convention relative à la mise en œuvre du programme «Internats d'excellence et égalité des chances», dans le cadre du programme d'investissements d'avenir. Il s’agit d'offrir «une voie nouvelle d'ascension sociale à une proportion significative d'élèves de milieu économiquement défavorisé, dont certains issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville». Cette convention fixe d’une part les modalités de financement d'investissements et équipements pour la «création, l'extension et la revitalisation d'internats d'excellence» permettant l'ouverture ou la labellisation de 20.000 places en internats d'excellence d'ici à 2020. Le programme concerne également le «développement de la culture scientifique et l'égalité des chances, notamment dans les quartiers de la politique de la ville», par la mise en œuvre de projets renforçant l'attractivité des filières scientifiques dans l'enseignement secondaire et supérieur, pour des jeunes de toute condition sociale notamment auprès des filles. La convention définit les modalités de gouvernance du dispositif associant l'Etat et l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), opérateur retenu pour la mise en œuvre des dépenses d’un montant de 324,5 millions d’euros inscrites dans la de loi de finances rectificative du 9 mars 2010 en ce qui concerne le programme «Internats d'excellence et égalité des chances». Il est rappelé que «la répartition territoriale des internats d'excellence devra préparer un maillage du territoire national de métropole et d'outre-mer permettant d'offrir l'ensemble du champ des formations possibles aux élèves de toute la France à une distance raisonnable du domicile de leurs parents». La répartition de l'offre d'hébergement en internats d'excellence devra «permettre aux élèves et étudiants accueillis d'effectuer, s'ils le veulent, la totalité de leur parcours scolaire dans ces établissements. Compte tenu de la pénurie particulièrement forte de logements étudiants en région parisienne, des internats d'excellence pourront y être ouverts, spécifiquement dédiés à des élèves de classes préparatoires aux grandes écoles». Pour accéder à la convention utiliser le lien ci-dessous.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site