Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du lundi 19 septembre 2011
Politique de la ville

Bilan et perspectives du programme national de renouvellement urbain: le CESE fait des propositions pour remédier aux insuffisances du PNRU

Alors que le ministre de la Ville doit présenter à l’automne 2011 des orientations quant à la poursuite du PNRU I (programme national de renouvellement urbain) et au lancement d’un éventuel PNRU II, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) fait «des propositions pour remédier aux insuffisances du PNRU I, dont la moitié reste à exécuter, et pour assurer dans la durée son financement, en revenant au respect par l’État de ses engagements». Au 1er juin 2011, les 395 projets approuvés par le comité d'engagement de l'ANRU portent sur la réhabilitation de 292.900 logements sociaux, la résidentialisation de 317.530 logements, la démolition de 130.780 logements et la reconstitution de 125.040 logements, le financement d'aménagements et d'équipements. L'effet des opérations sur le bâti est souvent spectaculaire. Toutefois, le CESE formule de nombreuses critiques sur ces opérations. Il relève qu’un «tiers des objectifs quantitatifs fixés ne serait pas atteint in fine et le taux de recouvrement des logements sociaux démolis par ceux reconstruits n'atteindra pas 100%; la majorité des reconstructions se fait dans les quartiers ANRU, avec des tailles petites, limitant la diversification souhaitée; le bilan quant à la mixité sociale et aux actions d'insertion des habitants est nuancé; association des populations aux projets, coordination avec la politique de la ville et actions pour désenclaver les quartiers restent en général insuffisantes». Il formule «également des préconisations pour le lancement rapide d’un PNRU II, qu’il juge indispensable». Pour accéder à l’avis du CESE, utiliser le lien ci-dessous.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site