Édition du vendredi 7 novembre 2014


    Imprimer Imprimer

2 000 euros supplémentaires pour toute nouvelle place en crèche

Le conseil d'administration de la Cnaf a finalement validé mardi 4 novembre plusieurs coups de pouce financiers pour encourager le développement de l'offre de places en crèche.
L'aide à l'investissement par nouvelle place créée sera majorée de 2000 euros. C'est une première réponse à la hausse que la Cnaf juge effectivement « considérable » des coûts d'investissement observée ces dernières années. Dans son rapport annuel rendu le mois dernier, le Haut conseil de la Famille avait plaidé pour un tel effort (lire Maire info du 13 octobre) qui ferait passer ainsi l'aide à la place créée de 8 800 à près de 11 000 euros. Un autre coup de pouce porte sur l'aide à la rénovation des places existantes ; le budget porté de 5 à 19 millions d'euros permettra, sans modifier le montant unitaire de l'aide, d'augmenter le nombre de rénovations aidées.
L'enjeu pour la Cnaf est bien de relancer la création de places et de tenir les objectifs fixés de 100 000 nouvelles solutions d'accueil d'ici à 2017, alors que depuis 2013, les retards s'accumulent. L'an dernier, seule la moitié des places qui auraient du être créées, l'ont été.
C'est une première réponse pragmatique aux réticences et difficultés des communes à se lancer dans ces projets qui répondent pourtant à une demande forte des familles, mais dont les coûts se sont envolés. Pour l'Association des maires de France, ce sont autant les coûts d'investissement que de fonctionnement qui sont à revoir, à partir d'une remise à plat des normes de construction et de fonctionnement des crèches. Un gros dossier mis à l'ordre du jour des prochaines réunions de travail entre l'AMF et la Cnaf.
Tout le monde a intérêt à ce que ces projets redémarrent. Car pour l'heure, la répercussion est directe pour les familles, avec une offre d'accueil collectif qui n'augmente pas à hauteur des besoins, mais aussi pour la branche famille qui, à défaut d'avoir consommé ses crédits, voit son fonds national d'action sociale pour 2015 « rebasé » contre l'avis d'une partie de ses administrateurs.
La Cnaf annonce également la revalorisation des prix plafonds du volet enfance des Contrats enfance jeunesse, l'amélioration (+ 10%) du financement des relais d'assistantes maternelles ainsi que des lieux d'accueil parents enfants (+ 29%). L'ensemble de ces mesures entreront en application en 2015.
E.S.
Édition du vendredi 7 novembre 2014 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France