Édition du vendredi 26 octobre 2018


Imprimer Imprimer

Patrimoine : le gouvernement va débloquer 21 millions d'euros

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, et Franck Riester, ministre de la Culture, ont annoncé, hier, le déblocage de 21 millions d'euros supplémentaires en faveur du patrimoine.
« Cette décision signe la mobilisation pleine et entière de l'ensemble du gouvernement au service de notre patrimoine », ont affirmé les deux ministres dans un communiqué, soulignant que cette somme accompagnera « l'élan populaire » du Loto du patrimoine, dont les recettes « devraient atteindre 20 millions d'euros ».
« Le patrimoine touche à ce que nous sommes. Il est notre héritage commun, notre lien à hier autant qu'à demain. Il est ce que nous recevons et ce que nous laissons », ont souligné les deux ministres, reprenant une phraséologie souvent employée par le président de la République.
Un loto et un jeu de grattage ont notamment été lancés, sous la houlette de Stéphane Bern, pour contribuer à restaurer 18 monuments « emblématiques » en péril, sur quelque 270 sélectionnés.
Cette annonce fait suite à la polémique, lancée cette semaine, concernant les prélèvements de l’État sur les recettes de ce loto. L'État doit ainsi prélever 14 millions de taxes sur les 200 millions de recettes escomptées du Loto du patrimoine, a déclaré mercredi Gérald Darmanin, alors que l'animateur Stéphane Bern lui demande de renoncer à celles-ci.
« Sur 200 millions d'euros de recettes du Loto du patrimoine l'essentiel va aux joueurs (144 millions), à la Française des Jeux (22 millions) et à la Fondation du patrimoine (20 millions)! 14 millions de taxes sont prélevés », a tweeté le ministre pour tenter de mettre un terme à une polémique naissante sur les réseaux sociaux.
Les taxes prélevées sont « une goutte d'eau pour l'État qui représente tant pour le patrimoine. Ne pourriez-vous faire un geste et renoncer à ce prélèvement pour que tout soit destiné à sauver le patrimoine en péril qui, de toutes façons, est à la charge de l'État ? », a rétorqué Stéphane Bern au ministre, également sur Twitter.
Le 24 septembre, présentant le projet de budget, l'ex-ministre Françoise Nyssen avait précisé que le patrimoine allait bénéficier d'une enveloppe totale de 326 millions, en hausse de 4 % sur un an, pour financer des opérations d'entretien et de restauration et qu'il profiterait des recettes du loto lancé en septembre, loto qui sera pérennisé. (AFP)
Édition du vendredi 26 octobre 2018 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France