Édition du mercredi 13 juillet 2016


Imprimer Imprimer

Les parlementaires devraient reprendre leurs travaux à compter du 26 septembre

Le Parlement se réunira en session extraordinaire de rentrée à compter du 26 septembre, selon l'annonce faite hier par le secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen. La confirmation prendra la forme d’un décret de l'exécutif.
Cette semaine de session extraordinaire, jusqu'à la session ordinaire qui commencera le 1er octobre, servira notamment à examiner le projet de loi Sapin II en nouvelle lecture à l'Assemblée, ainsi que la proposition de loi organique sur la compétence du Défenseur des droits pour la protection des lanceurs d’alerte, selon le programme communiqué en conférence des présidents de l'Assemblée.
Les députés débattront également de la création de la liaison ferroviaire Charles-de-Gaulle Express, via un projet de loi de ratification d'une ordonnance confiant à une filiale de la SNCF et de Paris Aéroport le soin de mener ce chantier, ou du renforcement de la sécurité de l'usage des drones civils, objet d'une proposition de loi LR déjà votée au Sénat.
La création de l'Agence nationale de santé publique ou les contrats de crédit aux consommateurs concernant les biens immobiliers d'habitation devraient aussi figurer au menu, au travers de la ratification d'ordonnances.
De leur côté, les sénateurs auront à se pencher pour la première fois sur le projet de loi Egalité et citoyenneté examiné en ce moment par la commission spéciale créée à cet effet. Ils devraient aussi examiner une nouvelle fois, après l’échec de la CMP (commission mixte paritaire) sur ce texte, le projet de loi de modernisation de la justice du XXIe siècle. Ce dernier devrait être adopté par les députés avant la fin de la session extraordinaire actuelle (lire Maire info d’hier).
A la rentrée de septembre, les sénateurs examineront aussi les conclusions de la CMP sur la République numérique.
Comme de coutume lors d'une session extraordinaire, il y aura une seule séance de questions au gouvernement, le mercredi à l'Assemblée.
L'actuelle session extraordinaire, entamée le 1er juillet, doit s'achever le 20 juillet au Palais Bourbon, avec notamment l'ultime passage du projet de loi travail devant l'Assemblée nationale, qui a le dernier mot. D’ici là, devrait être également adoptés la proposition de loi Pochon-Warsmann modifiant les règles d’inscription sur les listes electorales (lire Maire info du 30 juin) ainsi que le projet de loi Biodiversité qui aura nécessité trois lectures avant son adoption définitive.

Édition du mercredi 13 juillet 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France