Édition du mercredi 5 juin 2013


Imprimer Imprimer

Un « plan national vélo » avant la fin de l'année

Le ministre en charge des Transports, Frédéric Cuvillier, a installé hier un groupe de travail interministériel consacré à la promotion du vélo et de la marche. Constitué de parlementaires, d’élus locaux, d’usagers et de représentants des ministères concernés, ce groupe de travail aura pour tâche de remettre des propositions au ministre dès l’automne, pour qu’un plan d’actions national soit défini « avant la fin de l’année 2013 ».
Frédéric Cuvillier a rappelé à cette occasion que l’Etat avait déjà « pris des mesures concrètes, à travers l’appel à projet « Transports collectifs et mobilité durable », qui prend en compte l’aménagement de grands parkings à vélo à proximité des transports collectifs » (lire Maire info du 13 mai). « Mais il faut aller au-delà », poursuit le ministre, en dressant, avec l’aide de tous les acteurs concernés, une liste de priorités et un calendrier de réalisation solide. « J’ai notamment demandé pour fin juin un rapport sur l’éventualité d’instaurer des incitations financières pour ceux qui se rendent au travail à vélo. Je veux que l’usage du vélo soit reconnu comme un mode de déplacement à part entière, et répondre ainsi aux préoccupations des usagers et des associations promouvant le vélo », indique-t-il.
Le groupe de travail travaillera sur des propositions concrètes sur plusieurs thèmes : mesures favorisant l’intermodalité entre les transports collectifs, le vélo et la marche ; meilleur partage de l’espace public – c’est-à-dire démarche de type « Code de la rue » ; incitations financières à l’usage du vélo ; prise en compte du vélo dans le domaine de l’urbanisme et du logement.
Le Club des villes cyclables, qui a tenu la semaine dernière son XXe congrès (lire Maire-info de lundi), s’est « félicité » hier du fait que le ministère « reprenne ses positions ». Son président, le maire de Créon, Jean-Marie Darmian, a déclaré que cette réunion marquait « une étape majeure ». Il faut à présent, ajoute le maire de Créon, « une ambition nationale et sa traduction dans une feuille de route, un calendrier et le fléchage d’objectifs quantifiés pour amplifier le transfert de l’auto-solo vers les modes alternatifs et accompagner les efforts des collectivités locales ».
Édition du mercredi 5 juin 2013 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France