Édition du lundi 15 janvier 2007


Imprimer Imprimer

SDF: le relogement des sans-abri du canal Saint-Martin à Paris a commencé

Le relogement des SDF installés le long du canal Saint-Martin à Paris à l'initiative des Enfants de Don Quichotte a commencé, mais prendra plusieurs semaines. Les associations et les travailleurs sociaux mobilisés sur ce dossier ont reçu individuellement 160 sans-abri depuis vendredi et sont déjà en mesure de proposer des solutions pour 40 personnes, dont neuf ont accepté des hébergements ou des logements, selon la FNARS. Au cours d'une conférence de presse destinée à faire le point de la situation, dimanche à Paris, le directeur départemental de la DASS (Direction des affaires sanitaires et sociales) dans la capitale, Philippe Coste, a souligné que les hébergements et les logements proposés n'étaient «pas sortis d'un chapeau» et que «des places qui se libéraient depuis la fin de la semaine dernière ont été bloquées pour sortir au plus vite de cette crise», alors qu'elles auraient pu être utilisées pour de nouvelles «admissions». Selon la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (FNARS), chargée de la «sortie de crise» du canal Saint-Martin et qui organisait cette conférence de presse, 280 personnes ont été recensées sous les tentes des Enfants de Don Quichotte à Paris et 70 travailleurs sociaux sont mobilisés sur les dossiers. Le campement du canal Saint-Martin - installé depuis le 16 décembre dernier - était toujours en place dimanche, a-t-on constaté sur place. «Les gens quitteront les tentes au fur et à mesure des propositions de solutions dignes et durables», a souligné Jean-Baptiste Legrand, porte-parole des Enfants de Don Quichotte, qui participait au point de presse. En province, plus de 600 tentes étaient toujours en place dimanche à Strasbourg, Bordeaux, Dax, Toulouse, Lille, Marseille, Nice, Aix-en-Provence, Avignon et Lyon, selon la FNARS. Un dispositif similaire à celui mis en place à Paris doit voir le jour dans chacune de ces villes pour proposer des solutions aux SDF. La présidente de la FNARS, Nicole Maestracci, a rappelé dimanche que le processus de sortie de crise allait «prendre du temps», en raison de situations «lourdes, très anciennement lourdes, qui ne peuvent se régler du jour au lendemain». «C'est trop tôt pour faire un bilan. Le premier enseignement que nous pouvons tirer, c'est que toutes ces personnes nécessitent un accompagnement social dans la durée. Ce travail, nous sommes en train de le mettre en place», a expliqué Nicole Maestracci. «Nous nous occupons en priorité des 280 personnes au bord du canal, mais pas question de se limiter à la situation de ces 280 personnes. Ce que nous faisons aujourd'hui nous servira pour mettre en place quelque chose de plus pérenne qui permettra de faire des propositions à l'ensemble des sans-abri», a-t-elle précisé. Les premières propositions faites à neuf personnes à Paris concernent des logements HLM pris sur le contingent préfectoral, des hébergements en centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), ou encore des appartements thérapeutiques pour des personnes malades. Une petite polémique a eu lieu durant la conférence de presse entre Jean-Baptiste Legrand et le directeur départemental de la DASS de Paris, Philippe Coste. «Nous avons bloqué des places qui se libéraient depuis la fin de la semaine dernière pour accueillir les gens du canal Saint-Martin et sortir au plus vite de cette crise. Des gens qui étaient déjà "dans les tuyaux" vont devoir attendre un petit peu», a déclaré ce dernier. «Le gouvernement a annoncé un plan d'action renforcé. Des milliers de logements vont être mobilisés et ne l'auraient pas été sans notre action», a immédiatement répondu M. Legrand. «Ce que je voulais dire», a conclu M. Coste, «c'est que ça ne fait pas pousser des logements instantanément».</scr
Édition du lundi 15 janvier 2007 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France