Édition du vendredi 1 février 2019


Imprimer Imprimer

La politique du « Logement d'abord » manque d'ampleur et de portage politique, selon la Fondation Abbé-Pierre

Dans son 24e rapport sur le mal-logement, rendu public ce vendredi 1er février, la Fondation Abbé-Pierre constate des tensions toujours fortes sur l’accès à l’hébergement. Des tensions exacerbées par la crise économique, la pénurie de places, et les flux migratoires.
S’il y a bien « eu des efforts budgétaires sur l’hébergement », le problème est que « ce n’est pas la solution » explique Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation dans une interview accordée à Maire info – ou du moins cela ne peut être la seule : « On ne peut répondre au mal-logement par le seul hébergement d’urgence. La solution vient du logement. » Or « le ministère du Logement est celui qui a été le plus affecté par les coupes budgétaires ». Une « incohérence » qui doit être d’autant plus soulignée que le gouvernement a lancé un « plan quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme 2018-2022 ».

« Logement d’abord »… mais pas assez
Celui-ci repose sur l’orientation directe des personnes sans domicile vers un logement autonome. La Fondation encourage cette politique qu’elle considère comme « le levier essentiel ». Elle lui consacre un chapitre de son rapport. Le premier constat a la forme d’un regret : cette politique « peine à se mettre en place ». « Quelques initiatives commencent à se mettre en place, mais trop réduites pour changer la donne générale », résume Manuel Domergue.
Le gouvernement a fait appel dans un premier temps à des territoires volontaires. 23 conventions ont été signées – surtout par de grandes métropoles. « Manquent les deux principales, Paris et Marseille », relève Manuel Domergue. Manque aussi un réel coup de pouce malgré les promesses de l’État qui disait « vouloir accélérer les choses sur ces premiers territoires volontaires », rappelle le directeur des études de la fondation. C’est pourquoi cette dernière insiste sur la nécessaire « implication » des maires et présidents d’EPCI, encore trop peu présents à son goût. Le rapport parle d’application « laborieuse et discrète du plan ». « Nous avons besoin d’une implication forte des élus et plus particulièrement des maires et présidents d’EPCI sur cet objectif ‘’zéro SDF’’, comme un axe structurant à moyen terme », plaide Manuel Domergue.

Clause de revoyure pour les HLM ?
Les efforts sur la production de pensions de famille (1000 places par an), l’augmentation de l’intermédiation locative (de 5 000 à 6 000 nouveaux logements par an), l’attribution de 1 000 à 2 000 logements sociaux ou la production de PLAI (34 000 agréés en 2018) sont « notables ». Mais ils « manquent d’ampleur » pour la Fondation qui insiste aussi beaucoup sur la nécessité de revenir sur « les coupes subies par les HLM » (via la réduction du loyer de solidarité et la hausse de TVA), de 800 000 euros en 2018 à 1,5 milliard prévus en 2020. La fondation espère un geste du gouvernement sur ce point, sous forme d’une « clause de revoyure ». Tout le monde écoutera avec attention, à ce sujet, le discours du ministre Julien Denormandie qui doit assister à la manifestation organisée ce matin à la Grande Arche de la Défense, en banlieue parisienne, par la fondation.
« Toutes les études le signalent, et même les agences de notation, le coup va être rude pour les bailleurs sociaux qui vont rogner sur l’investissement et donc à terme sur l’entretien, la rénovation urbaine, etc. » insiste Manuel Domergue.

Des sorties prévisibles
Ce rapport annuel met également l’accent sur les « sortants d’institutions », de l’Aide sociale à l’enfance, de prison ou de psychiatrie. « Car on a constaté qu’ils étaient sur-représentés parmi le public à la rue », justifie Manuel Domergue. Par exemple, 26 % des personnes sans domicile nées en France sont des « anciens de l’ASE ».
E.S.
Télécharger le rapport annuel de la Fondation Abbé-Pierre.
Édition du vendredi 1 février 2019 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr