Édition du mardi 30 août 2005


Imprimer Imprimer

Appel à projets pour un développement équilibré des territoires littoraux : 25 dossiers lauréats

Dominique de Villepin a arrêté la liste des 25 dossiers retenus sur la base des avis formulés par le Comité national de sélection et sur proposition de Christian Estrosi, ministre délégué à l’Aménagement du territoire Cet appel à projets pour un développement équilibré des territoires littoraux par une gestion intégrée des zones côtières (GIZC) avait été lancé par la Datar et le secrétariat général de la Mer le 11 janvier 2005, en application de la politique de développement et d’aménagement du littoral décidée par le CIADT du 14 septembre 2004. Selon le ministère délégué, le dépôt de quarante-neuf dossiers de candidature « a témoigné de l’intérêt commun que portent les collectivités territoriales, les acteurs économiques, le Conservatoire du littoral et des rivages lacustres et les instituts de recherche spécialisés à la gestion intégrée des espaces littoraux préconisée par la recommandation européenne du 30 mai 2002 ». Le ministre délégué « se félicite du succès de cet appel à projets, qui vise à aider l’ensemble des acteurs du développement du littoral à conforter la cohérence des politiques touchant au littoral en matière d’environnement, de prévention des risques et de protection du patrimoine naturel et à coordonner l’ensemble de ces activités : tourisme, agriculture et forêt, pêche et élevages marins, énergie, ports et transports maritimes et terrestres, exploitation des ressources naturelles, recherche scientifique. Ce serait grâce à la mise en place de « nouvelles pratiques de gouvernance et de partenariat, susceptibles de faire émerger des solutions adaptées aux spécificités des territoires concernés et à la diversité des façades maritimes » que les projets lauréats pourront répondre à l’ensemble des défis auxquels le littoral est confronté. Avec l’appui du secrétariat général de la mer, la DATAR coordonnera au niveau national le dispositif d’accompagnement de la mise en œuvre des projets, qui bénéficieront d’un soutien technique et financier, dans le cadre du budget de 1,5 million d’euros fixé par le CIADT. Un comité de pilotage et d’animation sera chargé de faciliter les échanges entre les projets lauréats sur les méthodes et les actions, de mutualiser les expériences et d’en diffuser les résultats et les enseignements.c=htt
Édition du mardi 30 août 2005 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France