Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du vendredi 11 février 2005
Incendie et secours

Secours : pas de remise en cause des activités sanitaires des sapeurs-pompiers, promet Dominique de Villepin

«Il n'est pas question de remettre en cause les activités sanitaires des sapeurs-pompiers, non plus leur présence sur l'ensemble du territoire, en particulier en milieu rural. Et il n'est pas davantage question de diminuer le nombre de centres de secours car cela conduirait à allonger la durée des interventions», a indiqué mardi dernier Dominique de Villepin, ministre de l'Intérieur, aux députés. Au cours des dernières semaines, a indique le député de la Manche Jean Lemière, vice-président du conseil général, «des centaines de sapeurs-pompiers ont manifesté leur inquiétude dans divers rassemblements, organisés dans le plus grand calme. Ils ont voulu exprimer leur préoccupation quant aux contours des missions de secours qu'ils exercent au profit de nos concitoyens. Ils redoutent en particulier que les centres hospitaliers ne soient aujourd'hui trop souvent tentés de recourir à des services privés pour porter secours aux personnes en danger. Sans aller jusqu'à parler de privatisation des secours, le risque existe d'une certaine démobilisation de nos services départementaux d'incendie et de secours (SDIS).» Au cours de la séance des questions au gouvernement, le ministre de l'Intérieur a souhaité «apaiser les inquiétudes» et a promu sa méthode : «La concertation, tant au niveau national, dans le cadre de la conférence nationale des SDIS que je prépare avec M. Douste-Blazy, que dans les départements, puisque j'ai donné instruction aux préfets que les pompiers trouvent toute leur place dans l'organisation des secours à l'échelon local.»
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER
Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site