Édition du mercredi 20 mars 2013


Imprimer Imprimer

Bernard Cazeneuve succède à Jérôme Cahuzac au Budget

Les collectivités territoriales auront un nouvel interlocuteur dans leurs discussions avec le gouvernement autour de la baisse des dotations : Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes, a été nommé hier ministre délégué au Budget par le président de la République, en remplacement de Jérôme Cahuzac. Ce dernier, soupçonné d'avoir détenu un compte dans une banque suisse, a démissionné hier, trois heures après l'annonce par le parquet de Paris de l'ouverture d'une information judiciaire concernant un blanchiment présumé de fraude fiscale.
Dans un communiqué publié hier, l’ancien maire de Villeneuve-sur-Lot, qui a toujours affirmé qu’il n’a jamais possédé de compte à l’étranger, a assuré que sa démission ne « change rien ni à (son) innocence ni au caractère calomniateur des accusations » portées contre lui. Le site d’informations Mediapart est à l’origine des révélations qui ont conduit à l’ouverture, tout d’abord d’une enquête de police début janvier, puis, hier, d’une information judiciaire par le parquet de Paris, en raison « de la complexité des investigations à diligenter », en particulier « la mise en oeuvre complète de l'entraide répressive internationale, en Suisse mais aussi à Singapour ».
Son remplaçant Bernard Cazeneuve, avocat spécialiste du droit des affaires, est l’ancien député-maire de Cherbourg. Il a occupé le poste de porte-parole de la campagne présidentielle de François Hollande, en 2012. Après avoir été partisan du « non » au référendum sur le traité constitutionnel européen en 2005, c’est lui qui, l’année dernière, a uvré pour la ratification au Parlement du traité budgétaire européen et de sa « règle d’or » : l’engagement par les États signataires de s’astreindre à faire descendre leur déficit budgétaire en dessous de 0,5% du produit intérieur brut (PIB).
C’est donc lui qui mènera les négociations avec les différents ministères pour trouver 5 milliards de nouvelles économies l’année prochaine (lire Maire Info du 6 mars). Et c’est aussi lui qui sera le principal interlocuteur des collectivités et du Comité des finances locales lors de l’élaboration du budget 2014 (lire ci-dessous).
Il n'y a pas de nouvelle tête au gouvernement à l'issue de cette mini-crise politique, puisque Bernard Cazeneuve est remplacé aux Affaires européennes par Thierry Repentin, qui dirigeait jusque-là le ministère délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage. Ce dernier ne sera pas remplacé : ses fonctions seront assumées par son ministre de tutelle, le ministre du Travail Michel Sapin.
Édition du mercredi 20 mars 2013 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France