Édition du jeudi 16 février 2017


    Imprimer Imprimer

Un rapport appelle à davantage de diversité dans la fonction publique

Dans un rapport sur les écoles de service public et la diversité, qui sera remis cet après-midi à Bernard Cazeneuve, le conseiller d’Etat, Olivier Rousselle, appelle la fonction publique à encourager davantage la diversité, aussi bien dans l’administration que dans ses écoles de formation.
Il rappelle que « certaines catégories sociales, telles que les descendants d’immigrés, sont sous-représentées dans la fonction publique ». Il lui reproche « la relative étroitesse des viviers » dans lesquels elle recrute et pointe sa tendance à recruter une proportion plus importante de cadres et, par conséquent, de diplômés de l’enseignement supérieur que ne le fait le secteur privé. « Avec les biais sociaux que cela implique », observe-t-il.
Olivier Rousselle note toutefois que les administrations ne sont « pas entièrement responsables » du manque de diversité de leur recrutement puisqu’elles n’interviennent qu’en « bout de chaîne, dans un processus social et éducatif qui conduit à reproduire les inégalités ». Reste que « si la fonction publique hérite d’inégalités existant par ailleurs, elle les accentue parfois et ne peut se dédouaner de sa responsabilité à cet égard », estime le conseiller d’Etat.
Appelant l’administration à « une action déterminée », Olivier Rousselle formule treize recommandations. Il préconise notamment de poursuivre les efforts pour personnaliser la formation et d’« adapter le rythme et le contenu de la formation afin de diminuer les risques d’inégalités de traitement entre élèves en fonction de critères objectifs (âge, situation familiale, handicap, etc.) ».
Il suggère de clarifier les objectifs du recrutement dans les écoles et recommande de recueillir et traiter des données relatives aux profils et au contexte des candidats admis afin de réaliser un meilleur suivi de la diversité.
Olivier Rousselle propose également, « afin d’élargir les viviers de la fonction publique », dans les écoles notamment, d’instaurer des partenariats avec des associations nationales pour l’égalité des chances mais aussi de développer le tutorat.
Par ailleurs, il demande au gouvernement de s’inspirer du modèle britannique pour adopter une « charte du recrutement dans la fonction publique ». Celle-ci comporterait « un rappel des règles existantes en matière d’égale admissibilité aux emplois publics », « des procédures minimales à respecter (assurer une publicité minimale au poste, recevoir au moins deux candidats pour un poste, constituer un panel d’au moins deux recruteurs) » et, enfin, « une communication officielle soulignant que toutes les candidatures sont les bienvenues, sans distinction d’origine, de parcours, de sexe... et qu’elles seront toutes traitées dans le respect des principes rappelés ».
Devant près de 300 élèves de l’Ecole nationale d’administration (ENA), entre autres, le Premier ministre doit présenter, cet après-midi à Strasbourg, les mesures sur le gouvernement entend prendre pour renforcer la diversité dans la fonction publique.
A.W.
Télécharger le rapport sur « les écoles de service public et la diversité ».
Édition du jeudi 16 février 2017 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France