Édition du mercredi 27 janvier 2016


Imprimer Imprimer

Marylise Lebranchu envisage une augmentation « symbolique » du point d'indice

Trois syndicats de la fonction publique appelaient la grve hier dans tout le pays, avec comme principale revendication la revalorisation du point d'indice. Le mouvement a t diversement suivi, et la ministre de tutelle des fonctionnaires, Marylise Lebranchu, a d'ores et dj prvenu qu'il ne fallait pas s'attendre un geste important du gouvernement.
Si le mouvement des taxis a focalis l'attention hier, parce qu'il a donn lieu quelques dbordements et arrestations, la journe a aussi t marque par la grve de la fonction publique et l'organisation de plusieurs dizaines de manifestations dans tout le pays. D'une part, les syndicats de la fonction publique appelaient la mobilisation pour les salaires, tandis que les syndicats de l'enseignement se focalisaient sur la rforme du collge, qu'ils combattent depuis un an. Ct professeurs des coles (instituteurs), on demandait galement hier une revalorisation des salaires, le principal syndicat de cette profession rappelant que les instits franais sont pays 16 % en-dessous de la moyenne europenne.
La mobilisation, si l'on en croit les chiffres du ministre, a t plutt faible : selon un communiqu de Marylise Lebranchu, hier soir, la grve a touch 10,32 % des agents de la fonction publique de l'tat, 5,78 % de l'hospitalire et 4,6 % de la territoriale. C'est, selon le ministre toujours, l'ducation nationale qui a connu le plus fort taux de grve, avec 13 %. Ct syndicats, comme l'accoutume, le chiffres sont tout diffrents, puisque la CGT annonait jusqu' 30 % de grvistes dans certaines secteurs.
C'est dans les collges o se cumulaient opposition la rforme en cours et revendication salariales que le mouvement a t le plus suivi (22 % d'enseignants en grve selon le ministre, plus de 50 % selon le syndicat Snes). Dans le primaire, le principal syndicat, le SNUIpp, annonce 33 % de grvistes.
Reste qu'au-del des chiffres, dans tout le pays, de nombreux tablissements ont t ferms, tout comme des crches et des structures d'accueil priscolaire.
Ct gouvernement, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, s'est montre hier ouverte l'ide d'une revalorisation du point d'indice, tout en indiquant d'avance qu'elle serait symbolique . La ministre, interroge sur France 2, a voulu rendre hommage aux fonctionnaires et rejet l'ide qu'ils seraient des nantis , rappelant qu'ils ont une obligation de mobilit et des salaires plus bas que dans le secteur priv. Elle a galement rappel que, le point d'indice tant bloqu depuis 2010, les fonctionnaires ont rendu au pays 7 milliards d'euros en six ans . La formule fera certainement ragir, le terme de rendu voquant l'ide d'argent indment touch. En ralit, ces 7 milliards correspondent l'conomie ralise par l'tat en n'augmentant pas la totalit des salaires des agents publics (Marylise Lebranchu a rappel qu'elle avait choisi, il y a deux ans, d'augmenter les salaires des seuls agents de catgorie C). Elle a galement reconnu qu'il y a un malaise , estimant que mme si les taux de grvistes sont faibles, cela ne signifie pas que les agents soient pleinement satisfaits de leur sort. Elle a donc dit souhaiter titre personnel un dblocage du point d'indice. Si le Premier ministre la suit, ce pourrait tre propos lors de la ngociation prvue en fvrier. Toutefois, a bien prcis la ministre, il s'agirait d'une augmentation symbolique , pas une grosse augmentation .
Il n'est donc pas sr que cette annonce suffise dissiper le malaise dans la fonction publique, d'autant que, dans la fonction publique territoriale notamment, les marges de manuvre des collectivits employeuses sont plus que faibles.
Édition du mercredi 27 janvier 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France