Édition du lundi 25 septembre 2006


Imprimer Imprimer

CGT et Autonomes ne se satisfont pas du rétablissement de la «nouvelle bonification indiciaire» (NBI) pour les pompiers professionnels et manifestent à Paris

Deux syndicats, la CGT et la Fédération autonome (FA), ont appelé les sapeurs-pompiers professionnels à manifester ce lundi, à Paris, pour exiger notamment «que ceux qui sont victimes de difficultés opérationnelles puissent partir à la retraite avant 55 ans». La CFDT et FO n'appellent plus à manifester. Quant au SNSPP/CFTC, «première force syndicale chez les sapeurs-pompiers en France», il a «suspendu» son appel à manifester le lendemain, 26 septembre, mais maintient son préavis de grève. Le 18 septembre, le ministre délégué aux Collectivités locales, Brice Hortefeux, a promis aux syndicats que la «nouvelle bonification indiciaire» (NBI), une indemnité de 72 euros, serait prochainement rétablie pour les adjudants-chefs et toucherait même «un public plus large». Le ministre a également proposé d’ouvrir, à partir du 28 septembre, les «travaux» d'application du protocole d'accord sur l'amélioration des carrières. Mais les syndicats CGT et FA considèrent que les propositions du ministre «restent très en deçà de l’attente des sapeurs-pompiers professionnels». «Certes, la NBI sera redonnée aux adjudants chefs et on nous promet de l’élargir de 3.000 à 4.500 sapeurs-pompiers professionnels, mais on est loin des 26.000 prétendants issus du décret du 3 juillet 2006, qui a été abrogé sous la pression des présidents des SDIS de France», écrit la Fédération autonome. «Nous sommes des fonctionnaires territoriaux, nous sommes donc concernés par la loi Fillon de 2002 qui allonge notre durée de cotisations retraites», explique de son côté Philippe Vorkaufer (CGT). Mais «les sapeurs-pompiers sont victimes, de plus en plus tôt, d'accidents de service et de maladies professionnelles et n'ont aucun dispositif pour faciliter leur départ anticipé à partir de 50 ans ou aménager leurs conditions de travail», insiste-t-il. Les 35.000 sapeurs-pompiers professionnels civils constituent 14% de l'effectif total des pompiers français.
Édition du lundi 25 septembre 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr