Édition du mercredi 12 décembre 2018


Imprimer Imprimer

Élections professionnelles : la CGT en tête dans la territoriale

Enjeu important du dialogue social dans la fonction publique, les élections professionnelles 2018, dont la préparation a fortement mobilisé syndicats et employeurs publics ces dernières semaines, ont enregistré un taux de participation de 49,9% pour les comités techniques (CT), selon les chiffres du ministère de l'Action et des comptes publics (Maire Info du 10 décembre). Un taux qui passe pour la première fois sous la barre des 50%, le scrutin de 2014 ayant été marqué par une participation de 52,8% et ceux de 2008-2010-2011 de 54,6%.
Organisées du 29 novembre au 6 décembre dans les trois versants de la fonction publique, ces élections visaient à renouveler ou élire pour quatre ans les représentants du personnel dans 22 000 instances de la fonction publique (comités techniques, commissions administratives paritaires (CAP), futures commissions consultatives paritaires (CCP) et comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail).
La territoriale avec un taux de 51,9% perd trois points de participation par rapport à 2014, l'hospitalière avec 44, 7% enregistre une baisse de 5,5 points et l'État avec 50, 9% une diminution de 1,4 point.
« Cette baisse continue du taux de participation est inquiétante à terme pour la démocratie sociale, regrette Philippe Laurent, président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT). Cela reflète le désenchantement d'un certain nombre d'agents. » Certains syndicats comme la CGT n'hésitent pas à expliquer également cette forte baisse de la participation par le recours au vote électronique et par correspondance.
Au sein du versant territorial, selon les résultats fournis par la DGCL, la CGT reste en tête avec 28,7 % des voix, même si elle perd 0,7 point depuis 2014. La CFDT (22,5%) se maintient en seconde position, avec une légère progression de 0,2%. FO (16%) occupe la troisième place du podium, en perdant 1,7% des suffrages. Suivent dans un mouchoir de poche l'Unsa (8,2%) et la FA-FPT (7,2%) qui creusent l'écart avec Sud Solidaires (3,8%), la FSU (3,7%), la CFTC (3,4%), la CGC (1,5%), la SAFPT (1,1%) et la FGAF (0,3%).
A noter que si la CGT conserve la pole position au sein de l'ensemble de la fonction publique, la CFDT devient la première organisation syndicale, secteurs public et privé confondus. De son côté, FO reste leader dans la FPE et se hisse à la seconde place dans la FPH. L'Unsa, quant à elle, est la seule formation à progresser dans les trois versants de la fonction publique.
Les résultats de ces élections aux CT permettront, en outre, de déterminer la composition du Conseil commun de la fonction publique et des Conseils supérieurs de chacun des trois versants. Le CSFPT dans sa nouvelle composition a ainsi prévu de se réunir le 13 février 2019.
Les résultats définitifs seront connus le 20 décembre prochain. D'ici au 17 décembre, les employeurs territoriaux sont invités à faire remonter leurs observations (1).
Ce délai est prolongé jusqu'au 10 janvier 2019 pour les CAP et les CCP dont les résultats provisoires seront connus le 20 décembre.
E.Q.

(1) A l'adresse suivante : dgcl-elections-fpt2@interieur.gouv.fr.
Édition du mercredi 12 décembre 2018 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France