Édition du mardi 18 janvier 2005


Imprimer Imprimer

Hausse de 12% des dépenses des régions en 2003

Les régions françaises ont dépensé en 2003, c'est-à-dire avant les élections régionales du printemps dernier, environ 16 milliards d’euros, soit 12% de l’ensemble des dépenses des collectivités territoriales, indique la DGCL dans une récente étude. L’année 2003 est marquée par une hausse soutenue du volume budgétaire, notamment pour les dépenses d’investissement. Les dépenses totales enregistrent une croissance de plus de 6 % en 2003, comparable à celle de 2002 hors ferroviaire et nettement plus rapide que celles des exercices précédents. Ces rythmes soutenus résultent surtout de la reprise de la progression des subventions d’équipement versées et des dépenses de fonctionnement qui poursuivent leur croissance. Parallèlement, les recettes voient leur progression ralentie du fait de la forte baisse de la fiscalité indirecte, constituée essentiellement du produit des cartes grises et l’épargne dégagée ne suffit pas à financer les subventions versées en augmentation substantielle. La compétence « transport ferroviaire de voyageurs », exercée depuis 2002 par la quasi-totalité des régions de métropole, prend une part importante dans leur budget : comme en 2002, c’est plus d’un sixième du budget des régions qui est consacré à cette compétence. Cette forte croissance du budget des régions a été absorbée sans entraîner de hausse significative de fiscalité (seules trois régions ont augmenté - faiblement - leurs taux) ni déséquilibre budgétaire : l’épargne est ainsi restée à un niveau soutenu en 2003. L’investissement renoue avec des rythmes de croissance élevés sous l’effet de conditions institutionnelles (mise en œuvre des Contrats de Plan Etat Régions) et financières (taux d’intérêt et charge de la dette très faibles) favorables. Le volume des emprunts enregistre une forte augmentation par rapport à 2002. Toutefois, malgré la croissance enregistrée ces quatre dernières années, le niveau de l’emprunt reste modéré. Cependant les régions empruntent plus qu’elles ne remboursent au cours de l’exercice et l'on enregistre ainsi un redémarrage de l’endettement des régions.
Édition du mardi 18 janvier 2005 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France