Édition du Jeudi 9 septembre 2010


Imprimer Imprimer

Politique européenne de cohésion pour 2014-2020: les élus locaux français veulent participer à son élaboration

Le 8 septembre 2010, lors d’un point de presse, les cinq associations d'élus locaux français (1)regroupées au sein de Maison européenne des pouvoirs locaux français (MEPLF) ont manifesté leur volonté de participer activement à l'élaboration de la politique européenne de cohésion pour 2014-2020. La politique européenne de cohésion est l’instrument de la solidarité de l’Union européenne envers les populations et les territoires les plus fragiles. «Nous défendrons les collectivités territoriales en participant le plus en amont possible à la préparation de cette politique», a annoncé Bruno Bourg-Broc, président de la MEPLF et de la Fédération des maires des villes moyennes (FMVM). Au nom de l’Association des maires de France (AMF), Jacques Pélissard a regretté que la politique de cohésion soit «remise en question par certains qui souhaitent qu’elle ne soit plus appliquée qu’aux plus pauvres». Cette politique «doit être conduite partout, et toucher tous les acteurs», a-t-il estimé, soulignant qu’en France elle a permis la création de 200.000 emplois entre 2000 et 2006, pour un volume d’aide de 14 milliards d’euros. Pour sa part, le président de l’Assemblée des départements de France (ADF), Claudy Lebreton, s’est dit convaincu que «de plus en plus l’Europe devra trouver un nouvel élan à partir des collectivités territoriales» estimant que «ce qui vaut pour la France vaut pour l’Europe». Jean-Pierre Balligand, représentant de l’Association des petites villes de France (APVF), a préconisé que cette politique descende en dessous des niveaux national et régional, pour qu’il n’«y ait pas de captation par l’Etat, et que le maillage territorial soit respecté». «Il faut que nous soyons acteurs et reconnus en tant que tels par les instances européennes», a demandé Michel Destot (PS), pour l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF), constatant que «ce n’est pas encore le cas». La MEPLF représente depuis 2005 les collectivités locales françaises à Bruxelles. L’Association des régions de France (ARF) est la seule des grandes associations d’élus à ne pas en faire partie. (Avec AFP) (1) L’Association des maires de France, l’Assemblée des départements de France, l’Association des maires des grandes villes de France, la Fédération des maires des villes moyennes et l’Association des petites villes de France. Pour accéder au dossier de presse, utiliser le lien ci-dessous.
Édition du Jeudi 9 septembre 2010 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr