Édition du lundi 26 septembre 2011


Imprimer Imprimer

La gauche obtient la majorité absolue à la chambre haute avec 177 sièges

Le scrutin sénatorial de dimanche a fait basculer le Sénat à gauche, pour la première fois dans l'histoire de la Ve République. A l’issue du scrutin, sur 348 sièges, la gauche dispose de 177 sièges, soit deux de plus que la majorité absolue. La composition du Sénat sera la suivante: 144 UMP, 26 centristes, 17 radicaux et divers gauches, 10 écologistes, 129 socialistes (après prise en compte du résultat des Antilles), 21 communistes. Le renouvellement de la moitié des sénateurs qui a eu lieu le 25 septembre dans les circonscriptions de la série 1 a porté sur 170 sièges à pourvoir. Cette série se compose de: - 44 départements ou collectivités métropolitains ou d’Outre-mer (de l’Indre-et-Loire aux Pyrénées-Orientales), des 8 départements de l’Ile-de-France, de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Réunion, de Nouvelle-Calédonie, de Mayotte et de Saint-Pierre-et-Miquelon; - 6 sièges représentant les Français établis hors de France. Dans un communiqué, le Premier ministre a souligné que cette «progression de la gauche était prévisible au regard des dernières élections locales» (municipales et cantonales). Les sénateurs désigneront, samedi 1er octobre, leur président. Pour accéder aux résultats des élections, utiliser le lien ci-dessous.
Édition du lundi 26 septembre 2011 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr