Édition du vendredi 1 septembre 2000


Imprimer Imprimer

“ Assurer leur développement par le rôle régulateur de l'Etat et de son réseau de préfectures, mais aussi permettre à leur diversité de s'exprimer à travers les collectivités territoriales et leurs élus, ce sera mon devoir comme ma conception de la

Daniel Vaillant, qui a succédé officiellement hier jeudi à Jean-Pierre Chevènement au ministère de l'Intérieur, a déclaré vouloir faire de la sécurité des Français sa priorité. Il a également affiché une conception ouverte de la décentralisation par allusion au dossier corse, à l'origine de la démission de son prédécesseur, hostile au plan du Premier ministre Lionel Jospin pour l'avenir de l'île. La cérémonie de passation de pouvoirs s'est déroulée jeudi en fin de matinée, place Beauvau, dans une atmosphère apparemment cordiale. "Il faut que l'Etat républicain continue", a déclaré Jean-Pierre Chevènement en soulignant l'intérêt que porte depuis longtemps son successeur aux questions de sécurité. "Vous avez les pieds sur terre", lui a-t-il lancé avant de rappeler que le ministère de l'Intérieur était "le pilier de l'Etat de droit". "Je crois que la sécurité doit être un droit pour tous sur l'ensemble du territoire. C'est ma priorité", lui a répondu Daniel Vaillant. L'ex-ministre des Relations avec le Parlement a exprimé d'emblée sa confiance "à l'ensemble des fonctionnaires" au sein d'un corps où chaque changement de ministre nourrit craintes et interrogations sur la politique qui sera suivie. Daniel Vaillant a indiqué : "Je sais que le ministère de l'Intérieur est aussi d'une certaine façon le coeur de l'Etat et de tous ses territoires", a-t-il déclaré. "Assurer leur développement par le rôle régulateur de l'Etat et de son réseau de préfectures, mais aussi permettre à leur diversité de s'exprimer à travers les collectivités territoriales et leurs élus, ce sera mon devoir comme ma conception de la décentralisation", a-t-il ajouté. Après trois ans et trois mois place Beauvau, Jean-Pierre Chevènement a quitté le ministère en voiture sous les applaudissements de ses anciens conseillers qui, pour certains, se retrouveront dès ce week-end, à Grasse, pour l'université d'été du Mouvement des citoyens.
Édition du vendredi 1 septembre 2000 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France