Édition du mercredi 9 mai 2007


Imprimer Imprimer

Les «universités d'été» de la prospective territoriale seront consacrées au thème «Défis climatiques et énergétiques: les territoires à l'épreuve de la durabilité»

Les «universités d’été» de la prospective territoriale, organisée par la Délégation interministérielle l'aménagement et à la compétitivité des territoires (DIACT) seront consacrées, les 26 et 27 septembre prochain à Lille, au thème «Défis climatiques et énergétiques: les territoires à l’épreuve de la durabilité» Selon la DIACT, les changements climatiques et les contraintes énergétiques font l’objet de débats nourris sur leur échéance probable et sur leur ampleur. Au-delà de ces débats, le sens des évolutions à venir (réchauffement global, montée des risques) semble communément admis et induit une rupture historique dans notre modèle de consommation comme dans nos modes de vie. «Aujourd’hui, Etat et collectivités développent des stratégies afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et développent le recours aux énergies renouvelables. En parallèle, les marchés énergétiques, placés sous la menace des conflits géostratégiques en Europe de l’est et au Proche-Orient, vivent une période de concentration. Tout cela met en débat, pour l’ensemble de la société, la question de l’énergie comme bien et comme service au public.» Devant des défis globaux, les territoires locaux se mobilisent depuis déjà longtemps. Les chartes de l’environnement ou de développement durable et les Agendas 21 se généralisent, tandis que des expérimentations de calcul du bilan carbone apparaissent dans des collectivités de toute taille. L’objectif du facteur 4 dépend clairement de la capacité qu’auront les collectivités locales à maîtriser leur consommation d’énergie, volonté traduite notamment dans leurs décisions d’investissement et dans leur capacité à innover. La vulnérabilité des territoires face au risque climatique et énergétique est de mieux en mieux cernée, parfois au moyen d’outils performants et novateurs, et chaque structure développe des stratégies d’anticipation et d’adaptation à la nouvelle donne. Cependant, les politiques de réduction de la vulnérabilité peuvent aussi créer de nouvelles inégalités entre territoires, entre groupes sociaux, et nécessitent donc d’être menées dans le cadre d’un débat participatif. Le colloque de septembre dressera un état des lieux des enjeux climatiques et énergétiques auxquels sont confrontés les territoires et met en débat divers scénarios qui fondent les politiques territoriales actuelles (agendas 21, stratégies climat, bilan carbone), «dans un esprit de dialogue entre experts climatiques, acteurs politiques, entreprises, associations, citoyens.» Pour en savoir plus sur le site de la DIACT, voir lien ci-dessous.
Édition du mercredi 9 mai 2007 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr