Édition du jeudi 22 juin 2017


Imprimer Imprimer

Gestes propres-Vacances propres : lancement de la campagne 2017

Le bilan est toujours peu engageant. En effet, ce sont plus de 60 000 tonnes de déchets sauvages qui ont été abandonnés l’an dernier au bord des routes ou sur les plages de France, a indiqué hier l’assocation Vacances Propres en lançant la campagne 20017 « Gestes propres - Vacances Propres ». Une nouvelle identité qui « marque le point de départ de nouvelles ambitions et d’un nouveau périmètre d’intervention visant à étendre la lutte contre les déchets sauvages au-delà de la période des vacances et des lieux touristiques », annonce l’association dans son dossier de presse.
Le lancement de la campagne 2017 avait lieu hier, comme les années précédentes, au siège de l’AMF, partenaire depuis le départ de l’opération.
« Le constat est sans équivoque : il est urgent d'agir collectivement partout », souligne l'association, qui veut promouvoir trois réflexes : jeter dans la poubelle, mais aussi trier les emballages recyclables et ramasser les déchets abandonnés.
Environ les deux tiers de ces déchets sont laissés au bord des routes, près de 20 000 tonnes dans ou près des cours d'eau, et le reste sur les plages ou à la montagne, selon des estimations basées sur les chiffres des départements, des syndicats d'assainissement et associations spécialisées. « La plupart des promeneurs et des vacanciers minimisent la portée et la gravité de leurs gestes tant en termes de conscience environnementale, qu’économique et financière », a souligné hier André Flajolet, président de la commission environnement et développement durable de l’AMF. Pour l’élu, « il faut changer les comportements en poussant à l’engagement et, ainsi, éviter un drame sanitaire ».
Cet été, « Gestes propres - Vacances Propres » sera pour la première fois sur le Tour de France à la Voile, le festival d'Avignon, Jazz in Marciac...
L'opération de prévention des déchets marins, baptisée « Je navigue, Je trie », sera déployée dans 50 ports de plaisance (9 de plus qu'en 2016), dont 6 italiens et 2 monégasques. L'objectif est d'inciter les plaisanciers à adopter le bon comportement à bord (191 000 avaient été sensibilisés en 2016).
« Chaque jour, je fais un geste simple, je ramasse par terre au moins deux déchets que je n'ai pas générés. Nous pouvons tous le faire et ça aidera à sortir des océans des tonnes de déchets qui n'ont rien à y faire », souligne le parrain de la campagne, Jean-Michel Cousteau, rappelant que l'essentiel des déchets marins arrivent de la terre. « En complément du partenariat historique avec l’AMF, plus de 1 000 collectivités sont engagées aux côtés de l’association qui bénéficie également du parrainage du ministère de la Transition écologique et solidaire », précise également « Gestes propres-Vacances propres ».

Télécharger le dossier de presse.
Édition du jeudi 22 juin 2017 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France