Édition du mardi 28 février 2017


Imprimer Imprimer

« Villes et villages étoilés » : l'ANPCEN lance sa campagne de labellisation

L’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes (ANPCEN) a lancé, hier, les inscriptions pour sa nouvelle campagne de labellisation « Villes et villages étoilés ». Remis depuis 2009, ce label récompense les communes qui « agissent pour la qualité de la nuit et l’environnement nocturne tant pour les humains que la biodiversité, pour réduire la pollution lumineuse et éviter les dépenses budgétaires et consommations d’énergie inutiles, sans négliger confort ou sécurité », explique l’association.
Les maires ont jusqu'au 15 septembre prochain pour remplir un questionnaire détaillant leurs équipements, usages et objectifs. Suivra ensuite une période d'instruction et de contrôles menée par les experts de l'ANPCEN, qui décerneront d’une à cinq étoiles aux villes labellisées. Les résultats seront proclamés en janvier 2018.
Parmi les principaux critères entrant en ligne de compte dans l'attribution du label, il y a ceux notés positivement (tels que la durée et la proportion de l’extinction en milieu de nuit, la réduction de puissance, l’utilisation de lampes de puissance raisonnable, l’utilisation de la signalisation passive…) et ceux notés négativement (tels que l’utilisation de lampes de forte puissance, la mise en lumière d’éléments naturels, la durée excessive des illuminations de Noël ou encore l’utilisation de spots encastrés au sol).
Depuis 2009, 570 communes ont été labellisées pour la préservation de leur ciel et environnement nocturnes. « Nous avons constaté que les Villes et Villages étoilés de 2015 éclairent 35 à 48 % moins en moyenne, et ont économisé 37 % d’énergie, en moyenne, et 1,6 million d’euros », indique l’ANPCEN.
Les communes labellisées à l’issue du concours reçoivent un diplôme personnalisé et peuvent installer des panneaux « ville étoilée » ou « village étoilé » avec le nombre d’étoiles obtenues. Toutes les communes participantes (labellisées ou non) reçoivent également, à l’issue de leur participation, un bilan indicatif personnalisé de leur éclairage extérieur indiquant des axes de progrès possible.
Ce label, valable quatre ans, est mis en place en partenariat avec l’AMF, les Éco-maires, la Fédération nationale des parcs naturels régionaux de France (FNPNRF), les Parcs nationaux de France (PNF), la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) ainsi que le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Consulter la page des inscriptions au concours.
Édition du mardi 28 février 2017 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France