Édition du jeudi 3 septembre 2009


Imprimer Imprimer

Pôle emploi: le stock de dossiers d'indemnisation en instance de traitement sera ramené de 50.000 en juillet à 30.000 dossiers en septembre

Le secrétaire d’Etat chargé de l’emploi a présenté hier en conseil des ministres une communication relative à l’action de Pôle emploi, et, en particulier, aux «mesures prises pour faire face à la rentrée». Cette communication intervient au moment où l'Insee annonce que le taux de chômage a poursuivi sa hausse au deuxième trimestre 2009 à 9,1% de la population active en France métropolitaine (+0,6 point en trois mois) et à 9,5% avec les départements d'outre-Mer (DOM). Le chômage est ainsi remonté au niveau qui avait été atteint début 2006, effaçant toute la baisse observée entre 2006 et 2007, selon l'Insee. Pour sa part, le secrétaire d'Etat a souligné que «l’engagement de ses 47.000 agents et en dépit d’un contexte défavorable de forte remontée du chômage depuis l’automne 2008, des avancées substantielles ont été réalisées dans la mise en place de Pôle emploi.» Le déploiement des sites mixtes a «progressé: 250 guichets uniques étaient opérationnels fin août. Le dispositif des aides à la recherche d’emploi a été unifié: celles-ci sont désormais identiques que le demandeur d’emploi soit ou non indemnisé.» La priorité de la rentrée est double: «d’une part, poursuivre la fusion avec pour objectif de finaliser la mise en place des sites mixtes à l’automne; d’autre part, apporter des améliorations tangibles en matière de qualité du service rendu aux demandeurs d’emploi.» Le «zéro retard» en matière d’indemnisation est une «règle absolue. Le stock de dossiers d’indemnisation en instance de traitement sera ramené de 50.000 en juillet à 30.000 dossiers en septembre, ce qui correspond à un jour standard de traitement.» Le secrétaire d’Etat a promis que «l’accueil des demandeurs d’emploi, au téléphone ou en agence, sera amélioré». Les prestations et les aides aux demandeurs d’emploi monteront en puissance, qu’il s’agisse des aides à la mobilité ou de l’offre de formation. L’ensemble de ces objectifs fera l’objet d’un «pilotage mensuel rigoureux.» Pour les atteindre, Pôle emploi a été doté de «moyens supplémentaires conséquents»: 1.840 agents supplémentaires ont été recrutés cet été, auxquels s'ajoutent 500 contrats aidés pour l’accueil et l’animation au sein des agences et 500 agents recrutés en contrat à durée déterminée dans les plateformes téléphoniques régionales. Des opérateurs privés de placement ont été «sélectionnés fin juillet afin d’assurer le placement de 320.000 demandeurs d’emploi sur deux ans.» Selon la communication, le «renforcement des moyens de Pôle emploi lui permettra d’assurer pleinement le rôle qui lui est dévolu dans la mobilisation générale pour le déploiement des mesures anti-crise, qu’il s’agisse de la montée en puissance du contrat de transition professionnelle, de l’accompagnement renforcé des bénéficiaires de la convention de reclassement personnalisé, de la prescription des contrats aidés ou encore de la mise en oeuvre des mesures en faveur des jeunes et des allègements de charges en faveur des entreprises de moins de dix salariés.
Édition du jeudi 3 septembre 2009 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France