Édition du lundi 13 mars 2006


    Imprimer Imprimer

Privas (Ardèche) passe à gauche pour la première fois depuis 61 ans

Yves Chastan a été élu au premier tour de l'élection municipale à Privas, qui passe donc à gauche pour la première fois depuis la Libération. Avec la victoire d'Yves Chastan, qui conduisait une liste PS-PC-Verts, au premier tour de l'élection municipale de Privas, c'est la plus petite préfecture de France qui passe à gauche pour la première fois depuis 1945. Yves Chastan, vice président du conseil général de l'Ardèche, a obtenu la majorité absolue avec 55,42 % des suffrages. En plus du soutien de Ségolène Royal, qui lui a rendu visite mercredi dernier, Yves Chastan a bénéficié de la dispersion à droite des voix des électeurs entre Michel Valla (34,09% des suffrages), maire sortant, et Christian Farjot (10,49%), un de ses adjoints démissionnaires. Le scrutin instaure l'alternance à Privas, ville de 9.600 habitants, dont la mairie était dirigée par la droite depuis un siècle, à l'exclusion d'un court intermède après la Seconde guerre mondiale. La démission, en décembre, de 16 conseillers municipaux (appartenant aussi bien à la majorité qu'à l'opposition) sur 29, en raison de désaccords avec la gestion du maire sortant, avait provoqué l'organisation de ces élections. Michel Valla, 56 ans, avait été élu en mars 2001 sous l'étiquette démocratie libérale (DL), devançant de huit voix seulement le candidat socialiste.
Édition du lundi 13 mars 2006 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France