Édition du lundi 24 février 2014


Imprimer Imprimer

Plus de femmes maires dans les petites communes

Aujourd'hui, la France compte 5 104 femmes maires, soit moins de 14% du total des maires des 36 769 communes. Le taux de femmes maires est plus important dans les petites communes, celles de moins de 3 500 habitants (14,3% avec 4 829 femmes). Il atteint 11,3% dans les communes de 30 000 à 100 000 habitants (24 femmes maires) et 13,5% dans les villes de 100 000 habitants et plus avec cinq femmes (Hélène Mandroux à Montpellier, Martine Aubry à Lille, Adeline Hazan à Reims, Maryse Joissains-Masini à Aix-en-Provence et Dominique Voynet à Montreuil).
Selon un sondage Ifop pour le magazine Femme actuelle (lire Maire info du 18 février), une large majorité de Français (70%) souhaitent davantage de femmes maires et 54% veulent que leur propre commune soit administrée par une femme.
Dans les conseils municipaux, la parité progresse. Le mouvement a été lancé par la réforme constitutionnelle de 1999 et par les lois de parité, à commencer par celle de 2000 qui avait imposé le même nombre de femmes et d'hommes sur les listes et une alternance par tranche de six (trois hommes et trois femmes en ordre libre). Il faudra attendre la loi du 31 janvier 2007 pour que chaque liste doive respecter une stricte alternance entre femme et homme dans les communes de plus de 3 500 habitants.
Désormais, la parité est quasiment atteinte dans les conseils municipaux de ces communes (48,5% de femmes) observe le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes dans son Guide de la parité.
Le mouvement va s'accentuer lors des prochaines municipales. La loi du 17 mai 2013 a étendu la règle de stricte alternance aux communes de 1 000 habitants et plus, ce qui aboutira à l'élection de 16 000 conseillères municipales supplémentaires.
Les états-majors des grands partis politiques se montrent en revanche discrets sur le nombre de femmes têtes de liste et ayant une chance d'être élues. Exception notable, la situation parisienne où il apparaît plus que probable qu’au soir du 30 mars, sera élue la première maire de Paris.
Paris devrait venir alors rejoindre le club encore restreint des capitales dirigées par des femmes : Hanna Beata Gronkiewicz-Walt à Varsovie, Ana Botella à Madrid, Yordanka Fandakova à Sofia, Halyna Hereha à Kiev ou Ana Olivera à Montevideo.

Édition du lundi 24 février 2014 image
Journal Officiel

Journal Officiel du

Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France