Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mercredi 16 février 2011
Elections municipales

26 maires signent un appel pour le droit de vote des étrangers aux élections locales

A l’initiative du maire de Strasbourg, Roland Ries, les maires de vingt-six villes, réunis au Sénat, ont relancé mardi 15 février 2011 le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, en signant un appel destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et l'opinion sur ce sujet. «Nous lançons un appel solennel et prenons l’engagement de tout mettre en oeuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu», écrivent-ils. L’appel est signé par les maires des villes suivantes: Angers, Aubervilliers, Bègles,Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg, Toulouse. Ces maires considèrent qu’aujourd’hui, «les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière». «L’opinion publique est favorable à l’évolution d’une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité», estiment les maires signataires. Selon eux, «le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent». Ils soulignent que «son extension a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l’UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes». «Il s’agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents», ajoutent-ils. (Avec l’AFP)
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site