Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mardi 11 juin 2002
Economie mixte

Le 36ème congrès de la Fédération nationale des sociétés d'économie mixte (FNSEM) se penchera sur les « services d'intérêt général »

Le 36ème congrès de la Fédération nationale des sociétés d’économie mixte (FNSEM) se tiendra du 15 au 17 octobre prochain à Marseille sur le thème « Les sem, une solution d’avenir pour les services d’intérêt général ». « L'Europe est sans aucun doute une nouvelle frontière pour les Sem », disent les responsables de la FNSEM, présidée par Loïc Le Masne. « Qu'il s'agisse de l'élaboration d'un cadre juridique communautaire pour les services publics, des menaces mais aussi des opportunités que recèle, pour les entreprises publiques locales, le développement du droit de la concurrence, les Sem veulent être forces de proposition et d'expérimentation. » Pour la FNSEM, « toute l'Europe est à la recherche de nouveaux modes de coopération entre le secteur public et le secteur privé. En France, bien sûr,mais aussi en Allemagne, en Espagne ou en Suède, la Sem apparaît comme une solution d'avenir pour la gestion des services publics. » L’ambition du congrès de Marseille est de s’interroger sur cet essor et de le soutenir. Organisé avec le partenariat de Dexia-Crédit local de France autour des trois grands secteurs d'activités des Sem (l'aménagement, l'immobilier et les services), le congrès présentera des « carrefours » abordant les enjeux d'avenir de l'économie mixte, avec une attention particulière portée à l'Europe. Enfin, pour échanger avec des experts entre professionnels, 14 ateliers sont proposés cette année. Ils devraient permettre de « traiter en profondeur des sujets précis en croisant les compétences et en invitant des experts à s'exprimer », indique la FNSEM
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site