Édition du mercredi 1 juillet 2015


Imprimer Imprimer

Un millier de maires du monde à Paris en décembre

Des élus locaux du monde entier, dont un millier de maires, se retrouveront en décembre lors de la conférence sur le climat de Paris, pour soutenir la négociation en faveur d'un accord mondial contre le réchauffement, ont annoncé hier à Paris Anne Hidalgo et Michael Bloomberg, l’ancien maire de New York. Auparavant, certains d'entre eux se retrouveront dès cette semaine, mercredi et jeudi, à Lyon, pour un sommet Climat et territoires.
Sources de solutions, « les villes doivent être entendues et présentes » dans l'accord mondial sur le climat, négocié dans le cadre de l'ONU par les seuls États », a expliqué la maire de Paris.
« La conférence de Paris pourrait être un événement historique qui déterminera l'avenir de notre monde », a estimé Michael Bloomberg, envoyé spécial de l'ONU pour les villes et le changement climatique. « Mais pour qu'elle ait un réel impact, les nations devront se fixer des objectifs plus ambitieux pour réduire les gaz à effet de serre, et les villes et régions peuvent y contribuer », a-t-il ajouté.
« Aujourd'hui, partout dans le monde, des villes agissent, parce que leurs citoyens l'exigent, que ce soit en Chine, en France, aux États-Unis... », a souligné l'homme d'affaires new-yorkais, rappelant que les villes produisent une large part des émissions et « peuvent agir rapidement », sur de nombreux rouages, comme les transports, le bâtiment, les déchets... Des actions « pas douloureuses, mais de bon sens ».
Organisé le 4 décembre à l'Hôtel de ville de Paris, pendant la COP21, le « sommet des maires pour le climat », coprésidé par Anne Hidalgo et Michael Bloomberg, veut inciter les collectivités à plus d'ambition en matière de réduction d'émissions de gaz à effet de serre et entend peser sur la conférence mondiale.
« Ce qu'apportent les maires, c'est ce pouvoir réel. La plupart des États l'ont compris (...) L'initiative des maires à Paris va leur être utile, elle va être utile aussi dans une pression diplomatique importante à l'échelle des Nations unies », a déclaré Anne Hidalgo.
Hier matin, Michael Bloomberg a été reçu par le président François Hollande, avec qui il a « discuté de la manière dont les villes peuvent contribuer à ses efforts pour rallier le monde » à la cause du climat.
(AFP)
Édition du mercredi 1 juillet 2015 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France