Édition du jeudi 19 septembre 2013


Imprimer Imprimer

Le gouvernement lance son service public de la rénovation énergétique

Le gouvernement a dévoilé aujourd’hui la phase opérationnelle de son plan destiné à tripler le nombre de rénovations énergétiques de logements en France, avec, outre les primes déjà annoncées, le lancement d'un « service public de la rénovation énergétique », offrant 450 points d'information à disposition de la population.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, la ministre du Logement Cécile Duflot et son homologue de l'Ecologie Philippe Martin se sont déplacés ce matin à Arras (Pas-de-Calais) pour présenter le nouveau dispositif, lancé sous le slogan « J'éco-rénove, j'économise ».
Ce plan d'incitation aux travaux entraînant des économies d'énergie (isolation, chaudières économes...), qui vise à atteindre l'objectif très ambitieux de 500 000 rénovations écologiques de logements par an d'ici 2017 (contre 150 000 en 2012), est « désormais opérationnel », selon le ministère du Logement.
L'objectif du plan est de pousser les Français à faire ces travaux, considérés comme nécessaires pour réduire la facture énergétique nationale, et de rendre le système plus accessible. A cet effet, sont mis en place un « service public de la rénovation énergétique », accessible via un numéro de téléphone (0 810 140 240), un site Internet (voir lien ci-dessous) et 450 « Points rénovation info service » répartis sur le territoire.
Ils permettront à la population de s’informer sur les modalités des incitations financières. Une prime de 1 350 à 3 000 euros sera accordée aux ménages, selon leur revenu. Les plus pauvres pourront également prétendre aux subventions de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah). En y ajoutant le crédit d'impôt développement durable (CIDD) et l'éco-prêt à taux zéro, qui peut aller jusqu'à 30 000 euros, près de 80% de la facture des travaux de certains Français sera couverte par des aides publiques, selon le ministère.
Quant au « nouveau crédit d'impôt » pour la rénovation évoqué par François Hollande le 15 septembre dernier, et à une éventuelle baisse à 5% de la TVA sur les travaux de rénovation espérée par les professionnels, le ministère a renvoyé au discours que doit tenir demain le Président de la République, en ouverture de la conférence environnementale.
Rappelons que les collectivités territoriales ont été également invitées à s’impliquer dans le chantier : un appel à projets, qui court jusqu’à la fin du mois, récompensera les démarches les plus innovantes (lire Maire Info du 29 juillet).

Consulter le site du gouvernement sur la rénovation énergétique.
Édition du jeudi 19 septembre 2013 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France