Édition du mardi 22 mars 2016


Imprimer Imprimer

Création d'un nouveau réseau « pour la ville durable »

Les ministres de l’Écologie et du Logement et de l’Habitat durable, Ségolène Royal et Emmanuelle Cosse, ont annoncé hier un certain nombre d’initiatives pour favoriser « la ville durable ». Objectif : « mobiliser les élus et les entreprises » pour « faire de la ville durable un levier d’activités et d’emplois ».
Première initiative : dès vendredi prochain, le 25 mars, seront réunis les lauréats de l’appel à projet « Démonstrateurs industriels pour la ville durable », désignés en décembre dernier. Il s’agit d’entreprises et de territoires qui ont construit ensemble un « projet urbain exemplaire » : des villes et des intercommunalités de taille diverses ont été choisies pour de tels projets (Reims, Rennes ou Lyon, mais aussi Mouveaux dans le Nord, Palaiseau en région parisienne ou la communauté de communes de Marie-Galante, aux Antilles. Cette réunion aura pour but de « préciser les projets et de présenter les modalités d’accompagnement de l’État ».
Par ailleurs, les deux ministres annoncent qu’il a été confié à Michèle Pappalardo, conseiller à la Cour des Comptes et ancienne patronne de l’Ademe, la mission d’installer un nouveau « réseau des partenaires publics et privés de la ville durable », regroupant « des élus, des entreprises, des personnalités qualifiées, l’État et les opérateurs publics ». Suite à la COP21, qui a défini le « développement urbain durable » comme un sujet majeur (70 % de la population mondiale vivra en ville en 2050), le gouvernement souhaite s’emparer de ce sujet. Le réseau qui va être animé par Michèle Pappalardo aura pour objectif de créer « une plus forte synergie » entre l’action de l’État, des collectivités et des entreprises privées dans ce domaine, pour que « l’aménagement et les services urbains soient des leviers efficaces (…) de la croissance verte, pour faciliter l’innovation (…) et pour faire émerger une véritable image de marque française en matière de ville et d’habitat durable ». Cette mission sera fera sous l’égide de la présidence française de la COP21, et en s’appuyant sur le réseau Vivapolis et l’Institut pour la ville durable, qui vont pour l’occasion être rapprochés « afin de mutualiser les ressources » de ces réseaux.
F.L.
Télécharger le dossier de presse des Démonstrateurs industriels de la ville durable.
Télécharger la lettre de mission de Michèle Pappalardo.
Édition du mardi 22 mars 2016 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France