Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux
Édition du mardi 7 décembre 2010
Démographie

Selon l'INSEE, qui publie des projections régionales fondées sur les données du recensement de la population, «les écarts de croissance démographique pourraient se resserrer» entre les régions françaises

A partir de données récentes sur les mouvements de population entre les différentes régions françaises, sur la fécondité et la mortalité, l’Insee présente des hypothèses d’évolution de la population, par sexe et âge, pour chaque région française, à l’horizon 2040 (1). D’ici 2040, en supposant que les tendances démographiques récentes se maintiennent, la population de la France augmentera de 15% (voir notre article du 27 octobre en lien ci-dessous). La France sera alors peuplée de 73 millions d’habitants au 1er janvier 2040, dont près de 71 millions en France métropolitaine. «Dans les régions d’outre-mer, la croissance démographique devrait être très forte en Guyane et à la Réunion, et modérée en Guadeloupe et à la Martinique. En métropole, dans les régions méridionales, dans celles de la façade atlantique et en Rhône-Alpes, la croissance démographique devrait être soutenue, à l’inverse de certaines régions du quart nord-est où elle sera plus atone. Le scénario central de ces projections confirmerait donc les tendances récentes à la polarisation vers les régions de l’Ouest et du Sud, mais à un rythme désormais aussi important pour les premières que pour les secondes». L’Île-de-France et l’Alsace enregistreraient des progressions en deçà de la moyenne nationale et proches de celles de l’Auvergne et du Limousin, régions redevenues excédentaires sur le plan migratoire. Dans certaines régions du Nord et de l’Est, la population progresserait peu voire baisserait. (1) INSEE Première n° 1326, décembre 2010. Pour accéder à la publication, voir lien ci-dessous.
S'ABONNER GRATUITEMENT NOUS ÉCRIRE
PARTAGER
IMPRIMER


Retrouver une édition

Sur le site de l'AMF
Accéder au site