Maire-info
Le quotidien d’information des élus locaux

Édition du mardi 9 novembre 2021
Congrs des Maires de France

Dans une semaine, le Congrès de l'AMF

La 103e édition du Congrès des maires et des présidents d'intercommunalité de France se tient la semaine prochaine – du 15 au 18 novembre - au Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris. Rencontre des élus ultramarins, forums, débats, interventions et élection des instances dirigeantes de l'AMF… Petit aperçu des temps forts de l'évènement. 

Par Lucile Bonnin

« C’est avant tout le congrès des retrouvailles », annonce François Baroin, président de l’AMF, lors de la conférence de presse du mercredi 3 novembre. C’est en effet le premier congrès organisé par l’AMF depuis les élections municipales de 2020. « À cinq mois de l’élection présidentielle, cet événement sera immanquablement un temps de dialogue essentiel avec les plus hautes autorités de l’État et permettra aux congressistes de débattre, d’échanger et d’interpeller les pouvoirs publics sur des enjeux majeurs », peut-on lire sur le site de l’AMF. 

Ces retrouvailles débuteront le lundi 15 novembre, à la Maison de la Mutualité à Paris, avec la rencontre des élus d’Outre-mer de 9 h à 13 h. François Baroin accueillera les élus puis la matinée sera consacrée à un temps d’échange en deux séquences (conséquences de la crise sanitaire pour les collectivités d’Outre-mer ; relance économique dans les collectivités ultra-marines), avec les présidents d’associations départementales de maires, des membres des instances de l’AMF, des membres des associations de collectivités d’Outre-mer, des parlementaires. Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, sera également présent. 

Au Parc des expos, une vingtaine de forums et de points infos 

Le ton a été donné par François Baroin lors de la conférence de presse : « Les communes et les intercommunalités sont les leviers majeurs de la relance ». Face à la crise sanitaire, sociale et économique que la France connaît depuis 2020, les maires et présidents d’intercommunalité ont été en première ligne. Ce congrès est donc un moment privilégié pour rendre compte du rôle fondamental des élus et d’échanger autour des difficultés rencontrées et des épreuves à venir.

« Il y a aura plusieurs débats au cœur de l’actualité : des débats en plénière autour de la question des libertés locales à l’épreuve des crises, autour de la ruralité, de la problématiques des finances locales… », énumère François Baroin. 

Avec pour thème « Les libertés locales à l'épreuve des crises : la libre administration en question », un grand débat qui commencera à 10 h 30 lancera officiellement cette première journée de rencontres. Ce même mardi, 4 forums auront lieu autour de sujets variés : « Mieux répondre à l'urgence du grand âge »  ; « Faire face aux accidents industriels ou naturels »  ; « Endosser pleinement les responsabilités du maire employeur face aux évolutions de la fonction publique territoriale »  et « Réussir la transition énergétique en partageant la décision ». La journée sera, comme habituellement, rythmée par des interventions comme celle prévue à 14 h 15 avec Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. 

Le mercredi, la journée débutera à 9 h 30 avec un débat autour de la crise économique et sociale. Puis, 7 forums seront à découvrir sur place autour de sujets primordiaux et variés comme l’accès des enfants à l’éducation, les fonds européens 2021-2027, l’attractivité touristique ou encore les violences faites aux femmes. Un autre grand débat aura également lieu à 14 h 30 à propos des ruralités et de leurs besoins. 

Le troisième et dernier jour du congrès commencera par un débat sur les finances locales à 9 h 30. Puis, trois forums seront à découvrir : l’un autour de la co-construction, l’autre autour de la santé puis un dernier sur la question de la transition numérique. C’est à 14 h qu’aura lieu la séance solennelle de clôture. Le président de la République, Emmanuel Macron, y interviendra, pour le dernier congrès de son mandat. 

En complément de tous ces évènements, des point-infos auront lieu tout au long du Congrès où chacun pourra poser ses questions autour de thèmes précis comme la suppression de la taxe d’habitation sur les résidences principales. L’occasion pour l’AMF de faire le point sur les nouveautés législatives et d’aider les élus face à leurs questionnements. 

Nouveauté : les points conseils

Un nouvel espace de dialogue a été pensé par l’AMF cette année. Les adhérents de l’AMF pourront participer à des «  points conseils  » « au cours desquels les services de l’AMF répondront à leurs questions sur une quinzaine de thèmes parmi lesquels la lutte contre l’habitat indigne, la Gemapi, la dématérialisation des autorisations d’urbanisme, la lutte contre les dépôts sauvages, la gestion des ressources humaines, peut-on lire sur le site de Maires de France. Les élus doivent réserver un créneau dès leur inscription au congrès, en précisant leur question. » 

« Le Congrès du renouvellement des instances dirigeantes de l’AMF » 

François Baroin l’a justement rappelé, cette 103e édition est aussi « le congrès du renouvellement des instances dirigeantes de l’AMF ». Les enjeux sont donc multiples. « C’est également un congrès bilan, poursuit André Laignel, premier vice-président délégué de l’AMF, lors de la conférence de presse dédiée au congrès. Nous arrivons à la fin d’un mandat de 4 ans dont le moins que l’on puisse dire est qu’il a été particulièrement complexe. »  En effet, l’élection du président, des membres du Bureau et du Comité directeur de l’Association aura lieu pendant le congrès. 

Mardi 16 novembre aura lieu à 14 h 30 l'assemblée générale et une présentation des candidats à la présidence de l’AMF. Puis, à 17 h, les opérations de vote seront ouvertes jusqu’au mercredi 15 h. Pour la première fois dans l'histoire de l'assocation, ces élections seront totalement dématérialisées, pour que tous les adhérents, qu'ils soient congressites ou non, puissent y participer. 
Les résultats seront dévoilés dans l’après-midi du mercredi. Puis, le jeudi, une présentation et un vote de résolution générale aura lieu à 14 h, avant la cérémonie de clôture, lors de laquelle le nouveau président élu interviendra pour la première fois.

Pour s’inscrire… 

Il n’est pas trop tard ! Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au dernier jour du congrès. Les congressistes doivent procéder directement à leur inscription, muni de leurs paramètres d'accès (identifiant et mot de passe adhérent), à l’adresse : https://inscription.amf.asso.fr/ 

En cas d’oubli, il est possible de récupérer ses paramètres d'accès en cliquant sur ce lien : https://www.amf.asso.fr/m/motdepasseperdu/  Il sera bien sûr toujours possible de s'inscrire sur place.

A noter : il est possible d’inscrire un ou plusieurs membres de la collectivité. L'inscription est payante. Elle s'élève à 95 euros par participant. Un courriel de confirmation est envoyé à chaque inscrit avec un lien d'impression du badge. Muni d’une pièce d’identité, le congressiste présentera ce badge à l'une des bornes d'accueil du Pavillon 5 et pourra ainsi récupérer son « dossier congrès ».

L’ensemble des informations pratiques est consultable en ligne sur le site de l’AMF. Une cellule d’assistance aux adhérents pour leur inscription et les élections est joignable du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h, au 01 44 18 14 38 et/ou à l’adresse congres@amf.asso.fr.

Retrouvez le programme actualisé et toutes les infos utiles sur le site Internet de l’AMF : www.amf.asso.fr

Suivez Maire info sur Twitter : @Maireinfo2