Édition du mardi 21 mai 2019


Imprimer Imprimer

Nuit européenne des musées : plus de deux millions de visiteurs recensés en France

Comme chaque année, depuis 2005, quelque 1 300 musées, établissements culturels et monuments français (3 000 en Europe), des plus confidentiels aux plus célèbres, ont donné accès gracieusement aux œuvres qu’ils abritent en soirée. De Paris à Aix-les-Bains (Savoie) en passant par Dieulouard (Meurthe-et-Moselle)… Plus de deux millions de visiteurs, selon les chiffres du ministère de la Culture, initiateur et coordinateur de la manifestation, se sont pressés, samedi 18 mai, date de la Journée internationale des musées, pour découvrir, le temps d’une soirée, le musée de leur commune. « Ce succès témoigne de l’engouement des publics pour la richesse des collections et la diversité de l’offre culturelle des musées », a souligné Franck Riester.
Parmi les fréquentations notables relevées par le ministère, à Paris, le Louvre a accueilli plus de 16 000 visiteurs, le musée du Quai Branly-Jacques Chirac près de 11 000, le Muséum d’histoire naturelle près de 9 000, Orsay plus de 8 000, le Centre Pompidou près de 8 000 et le Grand-Palais près de 5 000.
En régions, le musée de Confluences de Lyon (Rhône) a reçu près de 7 000 curieux, le Louvre-Lens (Nord) près de 8 000, le musée des Augustins à Toulouse (Haute-Garonne) plus de 7 000, le musée Fabre Montpellier Méditerranée Métropole (Hérault) plus de 5 000, le musée des Beaux-Arts de Brest (Finistère) près de 2 000.
Selon L’Est républicain, la fréquentation du château de Dieulouard, monument de la France médiévale, a battu un record avec plus de 150 visiteurs recensés. En revanche, l’affluence - plus de 30 000 visiteurs - a été moindre qu’en 2018 dans les 14 musées et lieux culturels de la ville de Bordeaux, rapporte Sud-Ouest.
Pour la septième année consécutive, le dispositif « La classe, l’œuvre ! », proposé par les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, a été fédérateur. « Destiné à rapprocher les publics scolaires des musées », il a mobilisé « plus de 360 musées ». « Au total, ce sont 500 projets qui ont été étudiés dans 571 établissements et présentés par 805 classes impliquant 16 100 élèves ».
Née en France en 2005, la Nuit des musées a succédé au Printemps des musées, qui se déroulait sur le même principe le temps d’un dimanche, dans les musées des 39 pays signataires de la convention culturelle du Conseil de l’Europe. Une trentaine de pays européens ont participé à la Nuit des musées cette année.
Ludovic Galtier
Édition du mardi 21 mai 2019 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France