Édition du mercredi 25 mars 2020


    Imprimer Imprimer

Les 6 conseils de l'Arcep pour améliorer la connexion Internet des salariés en télétravail

 

C’est l’une des conséquences du confinement général qui a pris effet en France le 17 mars dernier (lire Maire info du même jour) : des millions de salariés* travaillent depuis chez eux avec une connexion Internet - si indispensable pour maintenir le lien avec employeur ou collègues - pas toujours fiable. « Pour aider les salariés à poursuivre leur activité à distance », l’Autorité de régulation des communication électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) a répertorié les six problèmes de connexion les plus fréquents et apporte, sur son site Internet, des solutions pour les résoudre.

« Optimiser la qualité du wifi »
Le premier conseil peut paraître anodin mais le suivre pourrait bien vous permettre « d’optimiser la qualité de votre wifi », dont « la qualité dépend parfois de gestes simples ». En cas de mauvaise réception, l’Arcep préconise, en effet, de « modifier l’emplacement de votre box, son environnement, ou encore son paramétrage ».
Très concrètement, elle conseille de « placer la box dans une pièce centrale du logement afin de limiter les obstacles que le wifi rencontre pour se connecter aux terminaux ». Principale raison à cela : les murs atténuent le signal radio et diminuent sensiblement le débit internet reçu par les équipements situés dans les pièces les plus éloignées.
Plus précisément encore, il est recommandé de mettre la box dans un endroit aussi dégagé que possible et de l’éloigner des autres équipements sans fil mais aussi de privilégier les fréquences wifi 5 GHz. « La bande 2,4 GHz est utilisée par de nombreux périphériques (Bluetooth, radioamateur, micro-onde, talkie-walkie…), ce qui multiplie les risques de recouvrement et de brouillage des signaux », indique l’Arcep.

« Séquencer vos usages »
Visioconférence ou visionnage en streaming, il faut choisir. « Les plateformes de streaming vidéo (YouTube, Netflix…) - dont le débit a été réduit en début de semaine afin d'éviter une congestion du réseau Internet - monopolisent plus de bande passante que la plupart des VPN (réseaux privés virtuels) et peuvent utiliser des mécanismes pour, même en cas de congestion, rechercher une optimisation de la bande passante », explique l’Arcep. Qui recommande donc aux télétravailleurs « de séquencer les usages vidéo » afin d’éviter que le VPN voie son débit réduit.

« Dédier un wifi à votre poste de télétravail »
Si vous avez la fibre, l’Arcep conseille, en outre, de dédier un wifi au VPN de votre employeur. « La plupart des box disposent désormais de deux wifi indépendants : vous pouvez la paramétrer en 2,4 GHz ou en 5 GHz. Vous avez ainsi la possibilité de dédier un Wi-Fi à la vidéo et un autre au VPN (réseau privé virtuel) de votre employeur ».
Comment faire ? « Dans les paramètres de votre box, donnez un nom différent au wifi 2,4 GHz et au Wi-Fi 5 GHz, puis demandez aux périphériques dédiés aux usages vidéo de se connecter au premier, et à votre ordinateur de travail de se connecter au second. Les périphériques les plus anciens ne peuvent se connecter qu’au Wi-Fi 2,4 GHz. »

L’intérêt du câble ethernet
L’usage d’un VPN pour l’accès à vos mails professionnels et à votre espace de travail « peut engendrer un débit ralenti », une fois ce dernier combiné avec votre wifi. En particulier, « quand il s’agit de faire une visio-conférence, forte consommatrice de bande passante ». L’Arcep invite donc le télétravailleur à « désactiver le VPN (mais ce n’est souvent pas envisageable en raison de la politique de sécurité de l’entreprise), ou de connecter son ordinateur directement à la box avec un câble ethernet ».

Le partage de connexions
Utiliser la 4G sur son smartphone, avec la fonction « partage de connexions », peut être « une solution alternative aux accès fixes à internet (par la fibre, le câble ou l’ADSL…) », écrit l’Arcep. Tous les smartphones compatibles 4G permettent de partager leur connexion à Internet avec un ordinateur : « le smartphone crée un réseau wifi (vous pouvez paramétrer un mot de passe pour vous assurer d’en être le seul utilisateur). Vous pourrez ensuite connecter votre ordinateur à ce réseau wifi ».
Veillez tout de même à ne pas abuser des vidéos qui consomment « beaucoup de données (de 1 à 4 Go par heure de vidéo en fonction de la résolution) », directement « décomptées de votre forfait mobile. Le VPN est moins gourmand en données. »

La box pour téléphoner
Dans les territoires non couverts par la 4G, « les opérateurs ont désormais l’obligation de vous proposer les options ''voix ou SMS sur Wi-Fi''. Un paramétrage de votre smartphone permet de recevoir et passer vos appels et SMS à l’intérieur, en se connectant par défaut au réseau Wi-Fi de votre box lorsque vous êtes chez vous. » Un tutoriel pédagogique est accessible sur le site de l’Arcep.

Ludovic Galtier

Accéder au site de l’Arcep.
 
* Dans la fonction publique, le télétravail est devenu « la règle impérative pour tous les postes qui le permettent » depuis le lundi 16 mars. Dans le secteur privé, une entreprise sur trois pourrait permettre le télétravail, selon les chiffres relayés par la ministre du Travail.

Suivez Maire info sur twitter : @Maireinfo2

Édition du mercredi 25 mars 2020 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France