Édition du Vendredi 24 février 2017


Imprimer Imprimer

Troisième Rencontre nationale des communes nouvelles jeudi prochain à l'AMF

Jeudi prochain, le 2 mars, aura lieu dans les locaux de l’AMF la troisième Rencontre nationale des communes nouvelles.
Organisée en partenariat avec Territoires Conseils (groupe Caisse des dépôts), cette rencontre aura lieu au moment où le mouvement de création de communes nouvelles, en 2015 et 2016, a connu un succès inespéré : ce sont quelque 1700 communes qui ont fusionné. En 2016, 200 communes nouvelles ont été créées et 317 en 2015.
Qu’est-ce qui a permis ce mouvement ? Pourquoi tant de maires ont-ils choisi de regrouper leur commune avec d’autres ? Comment expliquer la diversité géographique de l’implantation des communes nouvelles ? Le mouvement va-t-il se poursuivre ? Pour faire le point sur ce dossier et réfléchir à l’avenir, l’AMF a convié les spécialistes de la question à venir débattre lors de ces rencontres : chercheurs, comme Vincent Aubelle, qui viendra présenter son Panorama des communes nouvelles – première étude approfondie consacrée à ce phénomène. Élus, parmi lesquels les auteurs de la loi qui a permis ce mouvement, Jacques Pélissard et Christine Pires Beaune, ou Michel Mercier, maire d’une des toutes premières communes nouvelles créées dans le pays. Pour débattre des raisons du succès de ce mouvement sans précédent, les élus invités ont été choisis pour refléter la diversité des situations, comme Jean-Luc Rigaud, maire de la plus grande commune nouvelle existant à ce jour, celle d’Annecy, ou Flore Therond, maire déléguée de la commune des Gorges-du-Tarn-Causse, l’une des plus étendues en superficie, dans un territoire faiblement peuplé. la sénatrice-maire de Châteaugiron, Françoise Gatel, et le maire de Segré-en-Anjou-Bleu, Gilles Grimaud, interviendront quant à eux sur les relations entre les communes nouvelles et les intercommunalités.
Sont aussi invités à s’exprimer les représentants de l’État, avec la présence du directeur général des Collectivités locales, Bruno Delsol et du directeur général adjoint des Finances publiques, Vincent Mazauric. Caroline Escapa, cheffe du département de la démographie l’Insee, répondra aux questions des élus, et le président de la Commission nationale de toponymie, Pierre Jaillard, s’exprimera sur la question des noms choisis par les élus des communes nouvelles. Le directeur général de l’AMF, Rollon Mouchel-Blaisot, parlera quant à lui de la façon dont l’association a accompagné ce mouvement.
La rencontre, qui se déroulera toute la matinée, sera clôturée par le président de l’AMF, François Baroin.
Les débats se dérouleront de 9h30 à 12h30 dans le grand auditorium de l’AMF (41, quai d’Orsay, Paris 7e). La rencontre est ouverte gratuitement à tous les élus qui le souhaitent, sous réserve d’inscription obligatoire – le nombre de places étant limité.
F.L.

Télécharger le programme.
Pour s’inscrire, envoyer un mail à nathalie.sebban@amf.asso.fr

Édition du Vendredi 24 février 2017 image
Abonnez-vous
à la newsletter

Quotidien   Hebdomadaire
Rechercher par dossiers
Retrouvez tous les articles depuis 2002 classés par rubriques

Organisation, Gestion Communale

Finances et fiscalités locales

Territoires

Environnement, développement durable

Urbanisme, Habitat, Logement

Action sociale, Emploi, Santé

Education jeunesse

Culture, Sports et loisirs

Europe International

Etat, Administration centrale, Elections

Juridique

Rechercher par calendrier
Retrouvez une édition par date :
Maires de France

Découvrez en exclusivité quelques articles du numéro de janvier


 


Pour vous abonner www.amf.asso.fr